Teleprovidence, la vitrine de l'astrologie francophone. Rejoignez -nous en envoyant vos vidéos à teleprovidence@yahoo.fr
"Désormais, vous pouvez profiter de nos vidéos sur you tube en demandant simplement "teleprovidence"ou "Halbronn". Si certaines vidéos en venaient à manquer sur notre site, elles seront sur You Tube" TELEPROVIDENCE LE MEILLEUR GUIDE ASTROLOGIQUE

mardi 29 août 2017

A. Marys & A. Régent Histoire de l'astrologie


ASTROLOGIE HOROSCOPIQUE  ASTROLOGIE HOROSCOPIQUE ** ASTROLOGIE HOROSCOPIQUE  ASTROLOGIE HOROSCOPIQUE
 l'essentiel de l'ASTROLOGIE
  
ASTROLOGIE    attentes    agir     consulter Essentiel de l'Astrologie et de l'Horoscopie - Le site non-mercantile
accueil     contact     astrologue     exercer
ASTROLOGIE - CONSULTATIONEXERCER l'ASTROLOGIE
 
HISTOIRE DE L'ASTROLOGIE
Extrait des tablettes de Ninive.
"si mars se lève à sa naissance, il deviendra un grand chef de guerre"
"quand saturne culmine dans son ciel natal il deviendra un prêtre respecté"
"si jupiter natal se couche sa femme prendra sur lui l'ascendant"
Tout astrologue, même le plus débutant, et tout astrologue venu après les travaux titanesques de Gauquelin, se rend compte que ces aphorismes sous-tendent déjà des siècles d'observation et de consultation horoscopique.
Voici l'Histoire Raisonnée de l'Astrologie écrite par deux astrologues. Il était plus que temps. Car les lobbying anti-astrologie ont même réussi à polluer les sites encyclopédiques contributifs. De sorte que, wikou wikant, pernicieux perniciant, sous couvert de présenter l'Astrologie, notre outil astrologique est assassiné en coupe réglée !
Un homme et une femme, astrologues de métier, sont ravis de produire la voix de l'Astrologie, vous présentant l'Histoire Raisonnée de l'Astrologie.
 
Les systèmes astrologiques sont attestés de longue date.
Dans l'Antiquité, des systèmes astrologiques se forment en Chine, en Inde, dans la péninsule Arabe et au Moyen-Orient (astrologie chaldéenne), en Égypte et en Grèce, en Amérique précolombienne.
Les astres sont observables de tous les lieux terrestres. Chaque culture découvre son horoscopie, la pratique divinatoire astrologique qui lui est propre. L'astrologie occidentale passe par l'astrologie chaldéenne dont elle vient. Elle peut aussi venir de l'Égypte via le Moyen-Orient.
Les premiers écrits connus concernant les astres remontent à 5000 ans. Ils sont astronomiques et horoscopiques (non pas astrologiques comme cela est souvent énoncé par erreur). On atteint là l'horizon des écritures conservées. Telle maturité signifie que l'antériorité des systèmes astrologiques, des astrologies, est bien supérieure à cette époque.
Il y a 5000 ans, à Ninive sont donc consignés sur des tablettes d'argile les relevés des mouvements planétaires observés par des savants de Mésopotamie. Y sont également consignés des aphorismes horoscopiques dont l'expression vieillie ne dissimule en rien la fulgurante actualité. Ces savants astronomes et astrologues occupent également des fonctions idéologiques de prêtres.
Cet épisode historique peut donc être considéré comme l'origine de l'astronomie occidentale. Et il peut être considéré comme l'origine de l'astrologie occidentale. La division du ciel en douze signes zodiacaux se perd, quant à elle, dans la nuit des temps méditerranéens.
Les plus vieux horoscopes rédigés connus proviennent de Babylone datés vers 400 avant JC. Ce qui ne signifie strictement rien, si ce n'est que ces documents-là précisément se sont conservés, tandis que d'autres se sont perdus.
Les échanges entre la Chaldée et la Grèce font d'une part progresser l'astronomie et, d'autre part, adopter par les uns ou les autres les connaissances astrologiques les plus pertinentes. Hippocrate et Galien observent que l'astrologie est l'un des fondements de la médecine et de la psychologie.
Avec Rome, la faveur de l'horoscopie individuelle va grandissante. Mécaniquement cela accroît le nombre d'astrologues. De ce fait, on peut supposer que la capitalisation de compétences y fut féconde.
Le Tetrabiblos fut rédigé par Ptolémée. C'est la première synthèse magistrale de l'astrologie qui nous soit parvenue, associée à la théorie des quatre éléments. Le fait qu'elle soit magistrale la rend forcément en accord avec le politiquement correct de l'époque.
Néanmoins, c'est un véritable ouvrage astrologique, une somme. Son mérire historique est de nous montrer que les bases de ce qui va devenir l'astrologie occidentale sont déjà posées et structurées. Cet ouvrage est donc un témoin dont les détracteurs de l'astrologie ne peuvent nier l'existence ni le contenu.
 
Systèmes géniteurs des astrologies    section suivante   section précédente   haut de page
En l'état de nos connaissances, trois blocs continentaux ont produit des systèmes astrologiques. Les systèmes maya ont disparu par l'extermination des populations durant le génocide des américains par les européens. De ce fait, deux grandes familles d'astrologies subsistent, et non trois comme il aurait pu se faire. Les systèmes d'astrologie actuellement pratiqués en dérivent.
L'astrologie arabo occidentale d'origine chaldéenne est une astrologie planétaire, zodiacale et équinoxiale. Les étoiles fixes y sont réduites à la portion congrue. L'articulation clé du zodiaque astrolgique est le point vernal, duquel tout le ciel horoscopique découle. Ce sont des astrologies solaires. Ces astrologies sont exclusivement astrologiques, sans lien aucun avec des systèmes numérologiques.
L'astrologie chinoise ou sino-tibétaine est une astrologie stellaire et planétaire. On y prend en considération les étoiles fixes. L'interprétation des symboles planétaires est reliée nettement aux étoiles, 111 étoiles exactement, et au cycle lunaire. L'astrologie chinoise est plus lunaire que solaire (c'est sans surprise pour un astrologue !!!)
L'astrologie chinoise est fortement couplée avec un système numérologique dont la dénomination occidentale "signes astrologiques chinois" est des plus impropres qui se puisse être. Ce système étant lui-même mâtiné du cycle circadien.
En termes simples, un cycle numérologique de douze ans, désigne pour l'année en cours une dominante universelle, le signe (qui n'a rien d'astrologique). S'y superpose, chaque jour, douze compagnons de route, par tranche de deux heures. Les mascottes et les compagnons de route sont les-mêmes, rat, buffle, tigre, lièvre, dragon, serpent, cheval chèvre, singe, coq, chien, cochon.
Le cycle duodécennal lui-même s'imbrique dans un cycle pentannuel d'éléments, le feu, l'eau, la terre, le bois et le métal. Et bien sûr, l'astrologue y superpose la couche astrologique à proprement parler qui prend en compte les données astrales de naissance de son client.
L'astrologie des 111 étoiles a été codifiée par l'Empereur Huang Di en 2637 avant JC. Mais, rapidement, les empereurs chinois en auraient interdit la pratique à tout autre que les astrologues royaux, de peur que des adversaires ne l'utilisent pour déterminer leurs périodes de faiblesse.
Soyons également conscient de la terminologie. Plusieurs sens sont attachés aux termes d'astrologie et d'horoscopie. Ici, nous employons de préférence le mot astrologie pour le modèle de toute la connaissance humaine que constitue l'astrologie. Néanmoins, nous l'employons aussi pour décrire le système structuré que forment les outils de l'astrologue (signes du zodiaque, planètes, directions célestes...)
Le terme horoscopie se rapporte à l'exploitation opérationnelle de la carte du ciel de naissance pour apporter une aide au consultant, le client, et répondre à son questionnement.
 
ASTROLOGIE. Moyen-Âge et Renaissance    section suivante   section précédente   haut de page
Longtemps les premières tables lunaires et planétaires furent destinées au travail des astrologues, avant de servir plus tard la marine au XVe siècle.
Cependant, l'astrologie est mise au ban de la société par l’Église, comme toutes les pratiques divinatoires, par le concile de Tolède en l’an 447. Ses plus ardents défenseurs sont les astronomes. Un danois, Tycho Brahé dresse les éphémérides de la planète mars qui allaient servir à Kepler pour établir les lois du mouvement des planètes. Il pratiquait couramment l'astrologie.
De même Galilée et Kepler furent des astrologues connus. La carte du ciel natal de Kepler dressée par lui-même est encore conservée de nos jours. Cassini le français exerçait également cette comptétence astrologique. Il fut le premier directeur de l’Observatoire de Paris et son petit-fils est ce même Cassini auteur des "cartes de Cassini" si chères aux généalogistes.
On savait aussi que Newton avait étudié l'astrologie en détail et la pratiquait. Mais il aura fallu attendre la fin du vingtième siècle pour contourner le lobbying scientiste et publier les très volumineux écrits alchimiques de Newton. Quant aux cours royales européennes, il était impensable pour un gouvernant de ne pas prendre avis des astrologues.
Au plan technique, ont sait peu de choses sur les travaux, les échanges et la capitalisation du savoir de l'astrologie durant la période du Moyen-Âge. Les thèmes astrologiques ou cartes du ciel de naissance que l'on conserve sont déssinées selon un plan carré. Elles comportent toutefois l'ensemble des données habituellement présentes et pertientes sur un thème astral.
Depuis le temps de l'hégémonie romaine, l'astrologie avait quitté la seule sphère du conseil aux gouvernants. Des personnes plus modestes (tout étant relatif) consultaient à titre privé. Pour autant, l'astrologie socio-économique et socio-politique (que nous appelons de nos jours astrologie mondiale) faisait-elle l'objet de recherches ?
Les traités semblent le montrer. Et au moins un phare se dresse au milieu de l'océan. Il montre que les cycles dont l'astrologie constitue un indicateur pertinent étaient étudiés. Il s'agit de la phrase de Pierre d'Ailly, l'aigle des docteurs selon son surnom, dans son célèbre ouvrage Ymago mundi, immortalisé par la découverte de l'Amérique. Puisqu'il dit "selon l'étude des cycles astrologiques passés de jupiter et de saturne, la France connaîtra en 1789 un bouleversement qui affectera toutes les couches de la société".
Soulignons à ce propos que cette phrase trouve son écho chez le voyant occidental le plus connu, Michel de Nostredame dit Nostradamus. Puisque dans la seconde préface aux centuries, celle qui introduit les quatre dernières centuries, il nous dit, "mes prophéties débutent ce jour le 14 mars 1557 où les temps ne sont ni meilleurs ni pires qu'il en a été auparavant et qu'il en sera demain... et durera cette période-ci jusqu'en l'annnée 1792 (écrit en toutes lettres) que l'on croira être une rénovation des siècles."
Transition facile, Nostradamus, médecin de renom, homme avisé et clairvoyant, ne fut pas seulement un voyant. Il était un astrologue consulté par correspondance depuis l'Europe entière. La somptuosité des rémunérations reçues depuis le nord de l'Allemagne par des entrepreneurs en mines et carrières, et le fait que cette rémunération était versée après résultats, en disent long sur les compétences de cet homme dans son exercice. Un intriguant peut toujours obtenir un poste d'astrologue de cour par menées séductives (Jean Bon-Fond ou François Mite-Prend choisit à discrétion fifre ou mannequin en parodie d'astrologue, c'est le fait du prince). Mais il n'a jamais été dans les mœurs des grands brasseurs de capitaux de "payer pour voir".
Quoi qu'il en soit, la remarque consignée par Pierre d'Ailly démontre que les cycles astraux, indicateurs des phases socio-économiques, conservaient l'attention de certains astrologues. C'est d'autant plus intéressant qu'uranus n'était pas connu. Or il a été montré depuis à quel point le cycle zodiacal d'uranus martelle et scande les crises de société, au niveau mondial.
Donc, pour y pallier, ces grands ancêtres tels Pierre d'Ailly ont dû faire preuve de toute leur expertise, la maturité dans leur métier d'astrologue, et d'une vaste connaissance d'historiographes.
 
Systèmes artificiels de domification HOROSCOPIQUE    section suivante   section précédente   haut de page
Dès l'époque de Ptolémée, la pression de la demande portait sur l'événement. "Dites-moi à quelle heure je vais rencontrer l'homme de ma vie et ses mensurations..." L'astrologie est absolument incapable de répondre à cela. Certains y ont cédé. De là sont nés les systèmes de maisons.
Cette division peut être une division du cercle lui-même. Ptolémée procédait ainsi en divisant chaque quadrant en trois parts égales. Chaque part est appelée maison.
Cette division peut être la division d'un autre élément cardinal, induisant à son tour une division du zodiaque. C'est le cas de presque tous les systèmes inventés entre les quinzième et dix-septième siècles. Ainsi, Regiomontanus (1436) divise-t-il le premier méridien et projette ensuite cette division sur l'écliptique ou zodiaque. Ainsi le système de Placidus (mi-dix-septième), le plus utilisé en France, divise-t-il l'équateur dans chaque quadrant et projette ensuite sur l'écliptique.
Les variantes abondent, et demandent toutes une ou plusieurs projections avant de se ramener sur l'écliptique. Les systèmes de ce type sont tous l'invention d'astrologues mathématiciens parmi les plus célèbres mathématiciens de leur temps (Campanus mi-treizième, Cardan 1501, Kepler 1571).
On comprend donc que ces savants se devaient de défendre leur rang de mathématiciens, fût-ce au prix de l'incongruïté opérationnelle de ces divisions.
Pour prendre un exemple contemporain d'une mode de même accabit, nous avons assisté entre 1930 et 1970, à la floraison d'une kyrielle d'indices calculés (indice de planète dominante, de densité planétaire, d'occupation par élément...). Cette mode opérait alors à l'identique en tous domaines, en psychologie par exemple (cœfficient d'introversion, d'expressivité, rapport visuel/auditif...)
 
Traversée du désert et travail en profondeur    section suivante   section précédente   haut de page
En Europe au XVIIe siècle puis au XVIIIe l'astrologie subit à la fois le lobbying des sectes religieuses et les attaques des penseurs à la mode. Pour ces derniers, combattre l'astrologie est un engagement sacerdotal, fer de lance d'un combat plus général.
Curieusement, l'engagement politique en faveur de la laïcité et du rationalisme sont de grandes thématiques publiques et politiques ; tandis que l'astrologie est simplement un outil d'aide à la décision disponible que chacun est libre d'utiliser ou de ne pas utiliser. On ne joue pas du tout sur le même plan.
Dans ces conditions, le choix d'un tel objet d'acharnement demeure énigmatique. Pourquoi ces imbéciles écharpent-ils l'astrologie et non pas la dorure sur bois ? La question demeure.
Pour les premiers cités, en France, sous la pression des jésuites, le poste d’astrologue royal est supprimé. Et en 1666 Colbert raye l'astrologie des disciplines enseignées en Sorbonne et en interdit l’enseignement.
Néanmoins, cet événement sera assez favorable à l'astrologie fondamentale. Cette dernière s'affranchit du carcan scolastique pour approfondir la pertience et accroître le corpus d'observations. Elle cesse de subir le bien-penser qui avait conduit par exemple au foisonnement arbitraire des systèmes de domifications horoscopiques.
L'astrologie se recentre alors sur l'observation et l'expérience, donc elle progresse.
Car l'astrologie est un système de représentation polysémique multi-partitionné. Il est donc sensible aux bonnes partitions, celles qui se complètent, s'enrichissent en ayant les éléments communs justes nécessaires.
En astrologie, il faut s'habituer à penser le multiple de façon holographique. On ne réduit pas le multiple, on en adosse les éléments féconds à d'autres éléments pertinents qui les mettent en exergue.
L'astrologie horoscopique est un système d'observations fortement reproductibles, dès lors que l'on se trouve à l'intérieur de la partition adaptée.
Les autres sciences sont plus ou moins logées à la même enseigne.
Exemple. Pour décrire la thermique du chauffage domestique, l'ingénieur s'encombrera rarement de la totalité de la thermodynamique. Il développera un modèle polynômial local dont la représentation contiendra les éléments osculateurs à une plus large représentation censée l'englober.
Dans toute traversée du désert, on revient à l'essentiel.
Des personnalités fortes perpétueront l'enseignement de l'astrologie et de l'horoscopie. Entretemps, deux nouvelles planètes sont découvertes, uranus et neptune. Il ne manquera pas de travail pour qualifier leur champ d'application symbolique, ni pour découvrir quels indicateurs opérationnels délivrent leurs cycles zodiacaux respectifs.
Les domaines d'application du symbole astrologique neptune seront longs à se préciser. Au contraire, uranus sera un fort encouragement pour les astrologues, comme plus tard le sera pluton au XXe siècle. La nouvelle planète astronomique uranus est découverte en 1786. Le nouveau symbole planétaire astrologique uranus dégagera rapidement les grandes problématiques de son ressort. De plus, en considérant l'histoire des deux ou trois siècles qui précèdent, les astrologues constatent vite à quel point le cycle zodiacal et inter-planétaire d'uranus est marqué dans l'histoire sociale et dans l'histoire des mouvements de pensée.
 
Vingtième siècle, le RENOUVEAU DE L'ASTROLOGIE    section suivante   section précédente   haut de page
Une grave erreur de certains anciens praticiens avait été de vouloir mimer la voyance et les mancies. Cela n'était pas possible. Son crédit n'en a pas été augmenté. Et l'astrologie y cèda du terrain sur son point fort essentiel, la responsabilisation du client, la prise de conscience du libre arbitre chez le client qui consulte l'astrologue.
Au XXe siècle l’astrologie cesse de s'auto flageller ainsi et revendique à nouveau son statut doublement unique, savoir entièrement transmissible et meilleur outil d'aide à la décision exigeant une responsabilisation de celui qui consulte l'astrologue.
Comme toutes les disciplines, l'astrologie recouvre plusieurs domaines d'application. Comme toutes les sciences, exactes ou humaines, l'astrologie fait valoir des approches complémentaires.
Comme dans tous les domaines du savoir, diverses écoles se font jour. C'est le propre de tous les systèmes de connaissance que chaque génération reformule les modèles de la connaissance et les outils épistémologiques.
Les écoles se reconnaissent dans de grands courants qui se sont appelés, astrologie humaniste, astrologie traditionnelle, astrologie psychologique, astrologie conditionnaliste. C'est la sensibilité des praticiens à tel ou tel aspect de l'aide à la personne qui oriente la pratique de chacun vers ses préférences.
Quel que soit le courant considéré, l'application horoscopique individuelle implique une partie psychologique, la considération du chemin de vie (moments de transformation, et périodes clés), les relations avec les autres, les facteurs transgénérationnels lisibles dans les cartes du ciel des ancêtres proches.
Les deux seules vraies grandes variantes de l'approche astrologique, aujourd'hui comme hier, sont l'astrologie individuelle, qui s'intéresse au thème de naissance d'un individu, et l'astrologie mondiale qui s'intéresse aux cycles historiques. Plus précisément une astrologie qui recherche les indicateurs les plus pertinents des événements marquants. L'astrologie mondiale est une astrologie bien moins horoscopique, une astrologie cycloscopique si l'on veut.
Encore là faut-il bien savoir de quoi on parle. Un tremblement de terre qui tue cent mille personnes n'est pas un événement marquant au sens de l'histoire. L'invention du processus de la vaccination oui, la naissance de l'Europe oui.
En proportion de sa profonde réflexion et de sa lumineuse mutation, l'astrologie au XXe siècle a été également en butte au fanatisme inattendu de sectes scientistes constituées au sein même des instiutions universitaires et de recherche. Inattendu car opérant sur des domaines sans lien, et touchant des personnes à qui l'astrologie ne pouvait enlever le pain de la bouche.
Ces sectes fanatiques, sous des noms très neutres en apparence, prônant le rationnalisme, le rationnel, ont aussi établi de véritables dictatures de pensée dans leurs milieux respectifs. Dans une capitale de l'Europe de l'Ouest, le directeur de l'institut d'astrophysique est allé jusqu'à exiger des étudiants thésards qu'ils adhérent à l'association de son crû pour pouvoir y travailler.
Curieusement l'astrologie s'est retrouvée dans la même situation en Europe qu'au XVIIIe siècle, subissant les attaques des penseurs à la mode. Et pourtant, l'astrologie horoscopique demeurait, par delà les siècles, un superbe mais simple outil d'aide à la décision, disponible, que chacun est libre d'utiliser ou de ne pas utiliser.
 
Abomination de la presse magazine, l'horoscope    section suivante   section précédente   haut de page
En complète aberration par rapport au contexte de renouveau de l'astrologie, ou peut-être attiré par la nouvelle vogue pour le mot astrologie, sont apparus durant le XXe siècle les horoscopes de la presse magazine.
Malheureusement, ces entrefilets utilisent le vocabulaire de base de l'astrologie. Et il n'y a guère moyen de lutter contre cela.
Cette pratique a fait beaucoup de tort à l'astrologie et à l'astrologie horoscopique auprès du public. D'autant qu'il fut de mieux en mieux connu, au fil du temps, que ces fameux horoscopes était écrits par la première personne venue, y compris en puisant chaque jour au hasard dans un vivier de quelques dizaines de rédactions déjà toutes prêtes, et autres pratiques similaires. Des astrologues ont également loué leur nom pour signer ces rubriques, alimentant la mascarade pour quelque menue monnaie.
Pour justifier cette pratique on dit que le public est friand de l'horoscope du matin. Tant de déviances se sont faites au nom de la demande supposée "du public"...
 
Modèles et courants astrologiques    section suivante   section précédente   haut de page
Un paradoxe nous serait-il permis ? Alors, le voici...
Durant le vingtième siècle, les astrologues traditionnels ont eu le grand courage de persévérer sans renier l'aspect prévisionnel de leur pratique horoscopique...
Et, au vingtième siècle, les astrologues des obédiences psychologiques ont eu beaucoup de courage en verbalisant différemment le modèle astrologique et en mettant entre parenthèses l'accuité prévisionnelle de l'astrologie horoscopique.
Dans la première moitié du vingtième siècle, l'astrologie dite traditionnelle a su utiliser à bon essient l'association loi de 1901 pour structurer un peu mieux l'enseignement, donc la transmission. Des astrologues comme Volguine ou Barbault sont les exemples d'artisans d'une œuvre tranquille et forte, simplement ancrée dans la conscience de leurs compétences. En cela je dis qu'ils ont eu le courage conserver toute la très riche étendue de l'horoscopie.
Puis le courant systémiste de Palo Alto fut très populaire dans tous les domaines des sciences humaines et psychologiques. Cette science humaine l'astrologie ne pouvait pas s'exonérer de donner au moins une traduction de ses modèles dans les termes du modèle émergeant en sciences de l'homme.
On a appelé ces relectures l'astrologie psychologique. Gardons présent à l'esprit que toutes les pratiques astrologiques sont à la fois psychologiques, prédictives, de conseil et psycho-généalogiques. Néanmoins, laissons le crédit de l'épithète à ces modèles.
Les modèles élaborés par les systémistes ne comportaient pas de volet prédiction, au sens fort où l'entend l'astrologie. Les astrologues qui ont joué le jeu ont donc bien fait de ne traduire que là où cela était possible, afin de ne pas biaiser. En cela je dis qu'ils ont eu le courage de laisser de côté pour un temps la dimension prédictive de l'astrologie horoscopique. Car ils savaient en toute connaissance de cause que c'est une perte sèche ; on s'aliène volontairement un point fort.
On retient souvent deux courants, l'astrologie humaniste et l'astrologie conditionnaliste. Des astrologues comme Ruperti ont donné de très riches déclinaisons du modèle humaniste. S'attachant plus à la découverte des phases de crises du chemin de vie, plutôt qu'à leur prédiction, ces astrologues ont recherché le meilleur de l'expression des cycles planétaires, simples ou imbriqués.
L'astrologie conditionnaliste a été touchée par la mode stérile des indices calculés. Néanmoins, cela a permis aux tenants de l'astrologie conditionnaliste de pressentir la faiblesse extrême des systèmes de maisons. Il est très étrange qu'aucun de ses théoriciens ne soit allé jusqu'au bout. Puisqu'il faudra attendre 1991, dans un tout autre contexte, la publication du fameux "Requiem pour les maisons astrologiques" par Chavazas dont l'œuvre considérable s'inscrit pour le moins dans une pratique astrologique "traditionnelle".
En astrologie saturne représente le temps. Le temps dicte ce qui demeurera. Et la vraie nature d'un phénomène, d'un mouvement de pensée, n'est connue qu'avec le recul.
Avec le recul, on a pu constater que l'astrologie humaniste aura été très proche de l'astrologie dite traditionnelle. Elle aura aussi bénéficié de la richesse humaine de plusieurs de ses tenants.
En alertant encore et toujours son client sur le potentiel de transformation, d'évolution, à chaque étape de sa vie, l'astrologue humaniste est très proche de ce qu'aujourd'hui nous appelons l'astrologie d'aide à la décision.
Il s'agit d'une vision responsabilisante de notre métier. C'est aussi celle de l'astrologie dite traditionnelle.
Mais, historiquement, peut-on parler d'un modèle astrologique humaniste ? C'est plutôt la confluence d'une pratique, une vision et une déontologie. De la confiance en la vie également.
L'astrologie conditionnaliste, quant à elle, a mis au point un modèle simplifié appliqué aux planètes astrologiques, le RET. Les planètes astrologiques sont divisées en trois groupes, Représentations, Existence, Transcendance. Chaque symbole planétaire représente, fait exister ou transcende l'un des trois grands mots-clés. Et la lune représente le RET tout entier.
En contrepartie de son côté réducteur et sommaire, cette représentation possède deux atouts. Attirer une nouvelle fois l'attention sur les angulaires, et laisser vide de sens les maisons astrologiques.
Ce modèle simplifié de quelques qualités des planètes astrologiques peut permettre aussi à l'étudiant de systématiser plus facilement, et de fixer une première approche.
Par contre, s'y borner ensuite conduit à négliger toute la richesse des symboles planétaires. En outre, on passe facilement à côté des dominantes de structure. À l'extrême le terrain exprimé par les signes du zodiaque est sous-valorisé.
Ce modèle était apparu durant la mode des indices calculés. Sa simplification bien carrée se prêtait au calcul d'une myriades d'indices et de pondérations. Il rentrait également bien dans les offres "l'interprétation de votre thème astral en une minute sur ordinateur".
En effet, au moment où cette réduction était lancée, des commerçants eurent aussi l'idée de produits rapidement rentables comme "votre thème astral en une minute par ordinateur". La puissance des ordinateurs était limitée et le programmeur avait besoin de hiérarchiser les planètes dans le thème. Cette réduction propre au calcul s'est trouvée disponible pour leur propos.

Le terme astrologie structuraliste se retrouve lui aussi sous plusieurs acceptions.
À point nommé, il permet mieux encore de sérier, courants, modèles, modèles réduits ou réducteurs, et orientation personnelle de chaque praticien.
Astrologie structuraliste désigne souvent la primauté du développement du plein potentiel de chacun, après avoir compris et médité la structure profonde du thème astral. Ceci sans égard aux aspects prédictifs de l'astrologie horoscopique.
Il s'agit donc d'une orientation personnelle de l'astrologue que l'on peut rattacher à l'astrologie humaniste. Ce n'est pas un modèle astrologique.
 
Avancées techniques de l'astrologie    section suivante   section précédente   haut de page
Une autre dimension croise celle des modèles, celle des avancées techniques.
Les modèles sont attachés aux générations successives. Ils ont une chronologie. L'un vient puis s'estompe laissant place au suivant. Le fils s'émancipe du père, mais tous deux seront confrontés aux mêmes étapes de la vie.
Les avancées techniques sont les améliorations de l'outil, la découverte d'un nouvel outil, l'élargissement du champ de connaissance. Trois avancées techniques majeures auront marqué le vingtième siècle.
Volguine aura montré que les encadrements planétaires sont aussi, sinon plus, signifiants que les aspects. Autrement dit, l'ordre a un sens, indépendamment de la distance angulaire.
Ceci est un clin d'œil à l'avancée de Gauquelin, qui démontra à grande échelle ce que les praticiens avaient toujours désigné comme une pierre angulaire. Les planètes péri-angulaires confèrent une signature forte, visible même socialement (pas seulement dans la caractérologie) donc objective, constatée par les tiers.
Enfin, opérant la synthèse des courants astrologiques en une œuvre ne comportant pas moins de vingt-sept titres, Chavazas réexamina la totalité des systèmes de domifications. Il en démontra l'inanité mais aussi l'aspect pénalisant. Son ouvrage, "Requiem pour les maisons astrologiques" a replacé au centre de l'astrologie horoscopique les directions célestes universellement partagées par les astrologues.
Avec Chavazas, le seul point qui avait surpris dans les travaux de Gauquelin (intensification des zones post-angulaires dans le sens circadien) n'en prit que plus de relief. Cet aspect de la découverte statistique et scientifique de Gauquelin devint alors logique et non plus surprenant.
Nous avons débuté par un paradoxe. Une citation pourrait finir cette section. L'astrologue Morin de Villefranche (1583-1656) écrivit dans l'un de ses derniers ouvrages publiés :
"J’avais eu deux desseins qui n’étaient pas petits, à savoir de réformer l’Astronomie, laquelle Ptolémée, Copernic ou Tycho Brahé avaient fondée sur de faux principes et de réformer encore l’Astrologie, laquelle jusqu’à présent avait été si décriée par ses ennemis qui l’ignoraient et ce, avec quelque apparence de raison, vu qu’outre les absurdités et sottises dont elle était farcie dans les livres, elle n’avait ni face ni forme de science, bien qu’elle soit la plus noble et divine des sciences naturelles.".
Il y a toujours eu du pain sur la planche, au XVIIe siècle comme au XXIe siècle.
 
ASTROLOGIE, modèles, matrices et théorie de la connaissance    section suivante   section précédente   haut de page
Empruntons au site de l'association Astrologie Vivante la définition suivante :
"Dans son aspect psychologique et psycho-évolutionniste, l'astrologie est une compréhension structurale de la psyché. Elle révèle une organisation matricielle de la représentation, un peu comme une tomographie en trois dimensions. L'astrologie rend compte de l'organisation multiple de la psyché, sans dégrader la cohérence que l'on observe quelle que soit la coupe effectuée. Une compréhension astrologique aboutie oblige à une pensée matricelle et s'oppose à la pensée unidimensionnelle. Penser la pluralité de façon composite, matricielle, plurielle, sans réductionnisme."
Ceci est essentiel pour comprendre trois choses,
- le cheminement de l'histoire de l'astrologie,
- le fait que l'astrologie soit le modèle des modèles de la connaissance humaines,
- enfin la pérennité de l'astrologie. Cette dernière va de pair avec la souplesse et la rigueur.
 
Richesse des pratiques de l'astrologue    section suivante   section précédente   haut de page
Plus que les différences d'orientations des praticiens, il est fécond de considérer la richesse des pratiques dans l'aide apportée aux clients.
L'astrologie se prête bien à la consultation d'écoute et de conseil. Il s'agit d'une consultation unique où le client demande l'éclairage de l'astrologue sur une problématique actuelle.
L'astrologie se prête tout aussi bien à un travail suivi, où la connaissance astrologique vient en concours, en synergie ou en appoint avec l'écoute de l'astrologue. Ce dernier est alors en posture de thérapeute.
C'est un travail de développement personnel ou un travail d'accompagnement psychothérapeutique.
En coaching individuel par exemple on nous demande cela.
Mais l'astrologue est encore un intervenant qui a une riche expérience de l'être humain en relation avec les autres. En tant que praticien de l'écoute, il peut aussi intervenir en mettant entre parenthèses son outil astrologique.
Chaque fois que nous intervenons en coaching d'équipe en entreprise, nous ne sommes pas cette astrologue ou cet astrologue. Nous sommes le coach répondant à la mission de coaching qui lui est confiée. Toutefois, notre expérience d'astrologue nous offre encore d'autres atouts, par surcroît, pour mener à bien et réussir notre mission.
Par exemple, et ce n'est qu'un aspect des choses, l'astrologue est par définition un praticien systémiste. Si l'on peut dire, il respire ainsi. Quel spécialiste serait-il mieux indiqué pour répondre à des missions à fort contenu systémique ?! C'est notre expertise même !
 
REQUIEM POUR LES MAISONS ASTROLOGIQUES    section suivante   section précédente   haut de page
Si vous souhaitez en pénétrer tous les aspects techniques, nous renvoyons à l'œuvre citée, Requiem pour les maisons astrologiques. Titre actuel, Tour d'Horizon ISBN 2-9506572-4-9 Coll. Aujourd'hui l'Astrologie.
Dans le contexte présent, ajoutons simplement ceci, dicté par notre longue pratique du coaching d'équipes : le retour aux seules directions celestes et le sens accru conféré aux quadrants mettent en avant la dynamique et le projet.
Toute construction est projet qui naît au fond du ciel, le méridien inférieur,
et cherche sa réalisation avec les qualités signifiées au méridien supérieur, le milieu du ciel.
Tout projet demande le concours des moyens - compétences, le quadrant nocturne ascendant.
Tout projet intervient dans un contexte, avec ses facilitateurs et ses freins, le descendants nocturne.
J'y vois les angles, les quadrants, point de maisons...!
L'équipe y travaille sous les conditions signifiées par l'hémisphère diurne. Et nous nous retrouvons au méridien pour faire le bilan de l'accompli. Tout notre travail est là. Et le projet, ce peut être aussi le projet de tout une vie.
Sancta simplicitas !
 
Fondamentaux et opportunités de l'Astrologie    section précédente   haut de page
L'horoscopie demeure le meilleur outil d'aide à la décision, pour qui veut l'utiliser. Son maître-mot, la responsabilisation. Le modèle astrologique demeure le modèle contenant les modèles de la connaissance humaine, meta-modèle si l'on veut.
Quant à sa transmission, l'astrologie est intégralement transmissible avec des mots. Un voyant peut enseigner bien des choses à une personne prise au hasard, peut-il assurer qu'elle deviendra voyante ? Quiconque suivant un enseignement d'astrologie sera à même, et de pratiquer au même niveau que l'enseignant, et d'échanger par les mots la totalité de son expérience d'astrologue.
Forte de cela, l'astrologie se fait connaître plus largement des professions d'aide à la personne et d'aide à la décision.
Enfin, en France ou en Italie, un engouement sans précédent pour la généalogie a fait mieux connaître une pratique systémique émergente, la psychogénéalogie. Cela durera-t-il ? Si oui l'astrologie est, par essence et par construction, sur-équipée pour y jouer plus qu'un rôle.
Vivante et forte l'astrologie accompagne les professions de l'aide à la personne.
Les hommes et les femmes qui la pratiquent font évoluer l'astrologie et élargissent à leur tour leurs pratiques.
astrologie coaching astro-psychogénéalogie   
Enregistrer un commentaire

Grande Conjonction & AsterCenter

Si teleprovidence.com est le guide de ceux qui cherchent à s'orienter dans le monde des astrologues, grande-conjonction.org avec ses 26 numéros en ligne, à ce jour, est le guide des astrologues à la recherche d'un nouveau visage et d'un nouvel usage de l'astrologie. sous l'égide du Conseil Supérieur de l'Astrologie francophone.(CSAF)
Vous trouverez également sur "AsterCenter"
(site italien animé par Fernanda Nosenzodes) dans la rubrique "articoli internazionali" des textes et réfléxions qui commentent régulièrement les films diffusés sur TeleProvidence et TeleProvidenceHebdo.

Prévisions boursières pour l'année 2010 par Vincent Godbout.

Commentaires généraux et explications en français :
http://hirsig.ca/extra/ExplicF_Godbout.pdf

General comments and explanations in English :
http://hirsig.ca/extra/ExplanE_Godbout.pdf

Les valeurs prédites et les valeurs observées du SP500 de janvier à juin 2010.
The model with forecasts compared to actual SP500 scores from January to June 2010:
http://hirsig.ca/extra/Model2010A_Godbout.pdf

Les valeurs prédites du SP500 de juillet à décembre 2010.
The model with forecasts only from July to December 2010:
http://hirsig.ca/extra/Model2010B_Godbout.pdf

All rights reserved - Tous droits réservés © Ed. La Grande Conjonction, Paris 2008.
Contact: Jacques Halbronn, 8 rue de la Providence, 75013 Paris, France

JACQUES HALBRONN : APPRENDRE A PENSER “SOLEIL – LUNE

Les hommes viennent de la lune et les femmes du soleil……..

Jacques Halbronn nous invite à repenser notre représentation du soleil et de la lune à commencer par le réseau des correspondances associées à cette double matrice. ...
Lire l'article en ligne sur EDITIONS ERIC LE NOUVEL
Commentaires sur le livre : ICI

L'ouvrage majeur sur l'histoire des Centuries de Nostradamus
A télécharger:
Jacques Halbronn. Le dominicain Giffré de Rechac ( 1604-1660) et la naissance de la critique nostradamique au XVIIe siècle
LIEN pour télécharger le livre >>> www.propheties.it

Traitement des coordonnées personnelles:

Notre politique de fichiers par rapport à la CNIL : nous ne fournissons les coordonnées que des personnes ayant fait l’objet d’une vidéo réalisée par nos soins, lors d’un entretien, d’une table ronde, d’un colloque. Le fait d’accepter d’être filmé par notre équipe, soit individuellement, soit collectivement, constitue un accord pour la mise en ligne sur nos supports. Il convient de distinguer les personnes filmées qui sont présentes en tant que professionnelles sur Internet en dehors de nos chaînes et qui attendent de nos services un apport à leur communication et celles qui assistent à nos activités à titre privé et qui peuvent vouloir garder l’anonymat. Cela dit, toute personne souhaitant que certaines informations la concernant ne figurent plus ou soient modifiées ou complétées peut nous en faire la demande à teleprovidence@yahoo.fr. Les personnes souhaitant que des informations les concernant paraissent doivent obligatoirement participer, ne serait-ce que ponctuellement, à nos activités qui s'étendent, sans aucune exclusive, à tout le monde francophone. Nos enregistrements publics sont régulièrement annoncés dans l'Agenda de la Vie Astrologique..

LE Nouvel Ordre Astrologique (NOA) par Jacques HalBronn

Le NOA met en place une certaine hiérarchie, une stratification, une série de phases allant du un au multiple, de l'essentiel au contingent, du permanent au passager... LIRE LA SUITE

Les textes de Jacques Halbronn

Pour découvrir les textes de Jacques Halbronn sur divers supports Internet, aller sur: http://demos.labs.exalead.com/constellations/

Communiqué:


Désormais, Teleprovidence s'ouvre à des contributions vidéo extérieures; nous sommes disposés à mettre en ligne et monter des cassettes mini DV que nous n'aurons pas réalisées. Par conséquent, quand des manifestations astrologiques sont organisées, il est conseillé de les filmer et de nous faire parvenir le travail effectué. Il en est de même pour d'anciennes archives filmées sur divers supports.

Communiqué


Le fait de passer sur notre chaine dans le cadre d'"un enregistrement n'est fonction du versement d'aucune adhésion ni d'aucune participation aux frais. Mais vous pouvez bien entendu nous faire des dons à l'ordre de La Vie Astrologique, 8, rue de la Providence; 75013 Paris. France. Pour convenir d'un rendez-vous sur Paris ou en province, tel 06 60 75 52 48 ou par mail teleprovidence@yahoo.fr


Nous espérons que vous aurez du plaisir à venir et revenir sur ce site. Pour toute information ou commentaire ayez la bonté de nous contacter directement (par email). Et vous pouvez aussi nous envoyer vos propres vidéos ou documents (contactez le webmaster)...