Teleprovidence, la vitrine de l'astrologie francophone. Rejoignez -nous en envoyant vos vidéos à teleprovidence@yahoo.fr
"Désormais, vous pouvez profiter de nos vidéos sur you tube en demandant simplement "teleprovidence"ou "Halbronn". Si certaines vidéos en venaient à manquer sur notre site, elles seront sur You Tube" TELEPROVIDENCE LE MEILLEUR GUIDE ASTROLOGIQUE

samedi 26 novembre 2016

jacques Halbronn Gauche et Droite au prisme de l'astrologie allpha-oméga

Gauche et Droite   au prisme de l’astrologie alpha-oméga
par  Jacques  Halbron
Plutôt que d’étudier les thèmes des candidats en vue d’une élection, il serait déjà conseillé de se donner les moyens de déterminer quelles sont les phases cycliques qui sont favorables à la Droite et à Gauche mais aussi de préciser, tant que faire se peut, ce que signifient ces notions d’autant que celles-ci restent assez confuses et que parfois ceux qui se disent de droite défendent des idées de gauche et vice versa.
En vue de clarifier le débat, il nous a semblé  judicieux  de rapprocher la Gauche de ceux que l’on appelait sous la Révolution des Girondins et de rapprocher la Droite de ceux qui étaient surnommés  Jacobins (en l’honneur de la rue Saint  Jacques) On sait que les Girondins pronaient une certaine décentralisation alors que les Jacobins, comme chacun sait, sont portés vers  un certain centralisme.(cf l’article en annexe)
Or, la phase alpha dans laquelle nous nous trouvons du fait du passage de Saturne sur l’étoile fixe Antarés (à 9° Sagittaire) est plutôt centralisatrice et disons-le unitaire.Cette configuration est généralement favorable à la Droite. (entendons par là l’une des 4 conjonctions de Saturne avec les 4 étoiles fixes  royales)
On ne s’étonnera donc pas d’entendre des discours comme ceux de Sarkozy et de François Fillon exiger un effort d’assimilation de la part des minorités de tous ordres au nom d’une certaine idée de la laïcité.  En revanche, un Alain Juppé, maire de Bordeaux, se rapprocherait plutôt avec  son  « identité heureuse », plus tolérante, plus respectueuse des différences, des Girondins, ce qui semble aller de soi, géographiquement.
Mais la question qui se pose est celle-ci: est-ce que la Gauche a un programme correspondant à l’esprit « girondin ». Nous pensons que la Droite est plus obsédée par la question de l’emploi que la gauche, laquelle serait plus vouée aux aides sociales. Or, il se trouve que François Hollamde a jugé bon de mettre la courbe du chomage comme condition pour briguer un second mandat. Cela dit, comme on se trouve en phase alpha, la Gauche n’est-elle pas contrainte de tenir un discours de droite, plus jacobin? On sait qu’il est arrivé à la Droite de tenir des discours de gauche, on se souvient de la « fracture sociale » mise en avant par Chirac.
Le probléme avec les élections, c’est justement qu’elles sont marquées ar le contexte du moment du vote et qu’elles déterminent un mode d’activité sur 5 ans alors qu’entre temps, l’on sera passé de la phase alpha à la phase oméga, autour de la rentrée 2018, soit 18 mois après les élections tant présidentielles que législatives.
Il y a là une aporie que le systéme actuel des élections, de par le monde, n’est pas en mesure de résoudre.  Autrefois, tout de même, il y avait des élections législatives qui ne coincidaient pas avec le septennat d’où diverses « cohabitations » avec Chirac, Balladur, Jospin comme premiers ministres sous un président d’un bord politique opposé. Mais avec le passage au quinquennat, cette soupape de sécurité n’existe plus, ce qui risque fort de favoriser des affrontements en dehors du cadre institutionnel. C’est pourquoi la rentrée 2018 nous semble pouvoir être un moment de basculement qu’il faudra apprendre à gérer intelligemment et donc en connaissance de cause. Il revient à l’astrologue averti de conseiller les politiciens pour qu’ils négocient au mieux un tel tournant.*
Si  l’astrologie alpha oméga était reconnue, il serait probablement possible de faire entendre raison sur la base de graphiques montrant un changement de phase avec les ajustements nécessaires des programmes. La rigidité ici serait mal venue, du genre: nous avons été élus pour mener telle politique et nous nous y tiendrons envers et contre tout. C’est bien là que l’on prend conscience qu’un calendrier électoral qui ne repose que sur une numérologie aléatoire  conduit nos sociétés occidentales à fonctionner sur des sables mouvants  et à construire des châteaux de cartes, à la merci de quelque secousse sismique au regard du fonctionnement des sociétés…
C’est dire que l’astrologue ne saurait ici se contenter de se concentrer sur les élections en elles-mêmes mais a le devoir de fixer des échéances pour les mois et les années qui suivront. Il doit prévenir les populations et les gouvernants et obtenir que les programmes tiennent compte des processus cycliques et que l’on cesse de déterminer des échéances qui ne riment strictement à rien. Rappelons que la phase alpha  favorise les pulsions unitaires alors que la phase oméga va dans le sens de la diversité.
Mais le probléme, c’est que l’astrologie actuelle ne dispose pas des outils appropriés pour mener à bien une telle mission. Seule l’astrologie alpha-oméga est à la hauteur d’une telle prise de responsabilité et il serait bon que la classe politique en prît conscience, et cela le plus tôt sera le mieux.










JHB
26 11 16

Annexe:

Girondins et Jacobins, une bataille encore d’actualité

Publié le 4 avril 2007 par Pierrick Hamon

Dans un excellent article du Monde (23 mars 2007) Xavier Ternisien relevait que le clivage jacobins-girondins ne recoupait pas vraiment la ligne de partage droite-gauche. Bel euphémisme en effet. Ainsi, en guise d’exemple, l’auteur évoque Michel Vauzelle, président socialiste de la Région PACA , dont les propositions hardies pour la régionalisation feraient bondir nombre de ses camarades du PS, et Adrien Zeller, Président UMP de la Région Alsace , pour qui « la droite n’est pas systématiquement jacobine et la gauche systématiquement décentralisatrice ».

 

Xavier Ternisien  aurait pu tout autant évoquer le projet initial de régionalisation proposé par le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin, lequel projet fut victime d’un redoutable lobbying des jacobins de droite et de gauche associés pour l’occasion, on ne l’a alors pas assez relevé. La seule idée que des régions puissent librement choisir une organisation adaptée et, surtout, différenciée en fonction de leurs réalités et de leur histoire, avait provoqué une vraie panique jusque dans les hautes sphères de l’administration française. Ce projet,  en offrant la possibilité pour les régions qui le souhaiteraient, de supprimer ou modifier leurs départements,  ouvrait la porte à un changement fondamental.  Du jamais vu dans un pays où le Conseil Constitutionnel interprète la sauvegarde de l’unité nationale par le maintien d’un modèle uniforme.  Pourtant, en 1793 avec la  République naissante il s’en est fallu de peu pour que la donne soit inversée. L’avenir de l’Europe comme celui de notre pays en aurait été évidement changé. Dans quel sens ?  On ne refait pas l’Histoire, mais…



Ainsi, si le 31 mai 1793, la Convention , cernée par une foule de sans-culottes en armes, n’avait pas voté, par acclamations ( !), l’arrestation des 27 députés Girondins envoyés à l’échafaud, c’est une toute autre conception de l’Etat qui prévaudrait.

Le professeur Jacques Marseille* le rappelle opportunément : « Jacobins et Girondins étaient de la même génération et de la même origine sociale, mais ils avaient une conception différente de la République. Les jacobins rêvaient d’une République idéale et rigide qui imposerait à un peuple immature l’efficacité d’une structure et d’un gouvernement fort. 

Les Girondins par contre, avaient le gout de la nuance et de la contradiction et refusaient de choisir entre l’égalité et la liberté. Partisans d’une vraie décentralisation, ils  voulaient attribuer aux corps administratifs des départements les détails de l’administration intérieure en ne laissant au centre que la surveillance, la sociologie des organisations n’a rien inventé !. Les girondins étaient sensibles aux différences et aux variétés des coutumes qu’ils tenaient comme respectables. Répugnant aux mouvements de rue qui prétendent dicter leurs lois à l’Assemblée élue, ils avaient un profond respect pour la légalité. Fils du siècle des lumières, ils rejetaient tout ce que l’intelligence ne peut expliquer et la volonté dominer. Ayant en horreur  la démesure, ils dénonçaient les extrémistes royalistes et les montagnards. Non moins sensibles que leurs adversaires aux souffrances du peuple, ils voulaient les réduire réellement par la progressivité de l’impôt et surtout par l’instruction publique. Tandis que les Jacobins faisaient preuve d’un antiféminisme forcené, les Girondins défendaient au contraire les droits de la femme et réclamaient que celles-ci puissent être élues représentants du peuple…  On a violé le principe d’égalité des droits, écrivait Condorcet en 1789, en privant la moitié du genre humain du droit de concourir à la formation des lois. ».



Le retour du débat sur la Nation , qui étonne tant nos voisins européens, nous renvoie donc à 1793.  Il conviendrait toutefois de ne pas oublier la responsabilité, certes partagée, mais responsabilité tout de même, des Etats–Nations comme facteurs de division à l’origine des pires totalitarismes et des grands conflits qui ont ensanglanté l’Europe. Ne se sont ils pas constitués en écrasant les identités ? Girondins et Jacobins : le primat des Provinces d’un coté, la puissance de l’Etat-nation de l’autre. Le premier qualificatif frise encore souvent l’insulte…

 

Aujourd’hui comme hier, la même question se pose : peut-on être républicain et penser que des décisions importantes peuvent être prises ailleurs qu’à Paris, et qu’il faut moins d’Etat ? Joseph Rovan, le militant du rapprochement franco-allemand et le bâtisseur d’une Europe des citoyens, pose la question : le centralisme républicain n’est il pas devenu le garant d’une unité fictive, et le protecteur des égalités formelles au détriment de diversités visibles parce que réelles et efficaces ?

Si les valeurs de gauche et de droite demeurent, comment ne pas voir qu’elles ne suivent plus, et pas seulement en France, le clivage politique gauche-droite. La victoire des souverainistes, de droite et d’extrême droite comme de gauche et d’extrême gauche, au referendum sur le traité constitutionnel européen,  renforce l’idée que le vrai clivage ne serait plus aujourd’hui entre gauche et droite mais bien entre girondins et jacobins, entre libéraux et étatistes. La popularité inattendue de François Bayrou, même si elle ne se traduit pas immédiatement dans les urnes, n’en est elle pas l’une des expressions nouvelles ? La bataille des jacobins et des girondins  est assurément plus que jamais d’actualité.



Pierrick Hamon
Enregistrer un commentaire

Grande Conjonction & AsterCenter

Si teleprovidence.com est le guide de ceux qui cherchent à s'orienter dans le monde des astrologues, grande-conjonction.org avec ses 26 numéros en ligne, à ce jour, est le guide des astrologues à la recherche d'un nouveau visage et d'un nouvel usage de l'astrologie. sous l'égide du Conseil Supérieur de l'Astrologie francophone.(CSAF)
Vous trouverez également sur "AsterCenter"
(site italien animé par Fernanda Nosenzodes) dans la rubrique "articoli internazionali" des textes et réfléxions qui commentent régulièrement les films diffusés sur TeleProvidence et TeleProvidenceHebdo.

Prévisions boursières pour l'année 2010 par Vincent Godbout.

Commentaires généraux et explications en français :
http://hirsig.ca/extra/ExplicF_Godbout.pdf

General comments and explanations in English :
http://hirsig.ca/extra/ExplanE_Godbout.pdf

Les valeurs prédites et les valeurs observées du SP500 de janvier à juin 2010.
The model with forecasts compared to actual SP500 scores from January to June 2010:
http://hirsig.ca/extra/Model2010A_Godbout.pdf

Les valeurs prédites du SP500 de juillet à décembre 2010.
The model with forecasts only from July to December 2010:
http://hirsig.ca/extra/Model2010B_Godbout.pdf

All rights reserved - Tous droits réservés © Ed. La Grande Conjonction, Paris 2008.
Contact: Jacques Halbronn, 8 rue de la Providence, 75013 Paris, France

JACQUES HALBRONN : APPRENDRE A PENSER “SOLEIL – LUNE

Les hommes viennent de la lune et les femmes du soleil……..

Jacques Halbronn nous invite à repenser notre représentation du soleil et de la lune à commencer par le réseau des correspondances associées à cette double matrice. ...
Lire l'article en ligne sur EDITIONS ERIC LE NOUVEL
Commentaires sur le livre : ICI

L'ouvrage majeur sur l'histoire des Centuries de Nostradamus
A télécharger:
Jacques Halbronn. Le dominicain Giffré de Rechac ( 1604-1660) et la naissance de la critique nostradamique au XVIIe siècle
LIEN pour télécharger le livre >>> www.propheties.it

Traitement des coordonnées personnelles:

Notre politique de fichiers par rapport à la CNIL : nous ne fournissons les coordonnées que des personnes ayant fait l’objet d’une vidéo réalisée par nos soins, lors d’un entretien, d’une table ronde, d’un colloque. Le fait d’accepter d’être filmé par notre équipe, soit individuellement, soit collectivement, constitue un accord pour la mise en ligne sur nos supports. Il convient de distinguer les personnes filmées qui sont présentes en tant que professionnelles sur Internet en dehors de nos chaînes et qui attendent de nos services un apport à leur communication et celles qui assistent à nos activités à titre privé et qui peuvent vouloir garder l’anonymat. Cela dit, toute personne souhaitant que certaines informations la concernant ne figurent plus ou soient modifiées ou complétées peut nous en faire la demande à teleprovidence@yahoo.fr. Les personnes souhaitant que des informations les concernant paraissent doivent obligatoirement participer, ne serait-ce que ponctuellement, à nos activités qui s'étendent, sans aucune exclusive, à tout le monde francophone. Nos enregistrements publics sont régulièrement annoncés dans l'Agenda de la Vie Astrologique..

LE Nouvel Ordre Astrologique (NOA) par Jacques HalBronn

Le NOA met en place une certaine hiérarchie, une stratification, une série de phases allant du un au multiple, de l'essentiel au contingent, du permanent au passager... LIRE LA SUITE

Les textes de Jacques Halbronn

Pour découvrir les textes de Jacques Halbronn sur divers supports Internet, aller sur: http://demos.labs.exalead.com/constellations/

Communiqué:


Désormais, Teleprovidence s'ouvre à des contributions vidéo extérieures; nous sommes disposés à mettre en ligne et monter des cassettes mini DV que nous n'aurons pas réalisées. Par conséquent, quand des manifestations astrologiques sont organisées, il est conseillé de les filmer et de nous faire parvenir le travail effectué. Il en est de même pour d'anciennes archives filmées sur divers supports.

Communiqué


Le fait de passer sur notre chaine dans le cadre d'"un enregistrement n'est fonction du versement d'aucune adhésion ni d'aucune participation aux frais. Mais vous pouvez bien entendu nous faire des dons à l'ordre de La Vie Astrologique, 8, rue de la Providence; 75013 Paris. France. Pour convenir d'un rendez-vous sur Paris ou en province, tel 06 60 75 52 48 ou par mail teleprovidence@yahoo.fr


Nous espérons que vous aurez du plaisir à venir et revenir sur ce site. Pour toute information ou commentaire ayez la bonté de nous contacter directement (par email). Et vous pouvez aussi nous envoyer vos propres vidéos ou documents (contactez le webmaster)...