Teleprovidence, la vitrine de l'astrologie francophone. Rejoignez -nous en envoyant vos vidéos à teleprovidence@yahoo.fr
"Désormais, vous pouvez profiter de nos vidéos sur you tube en demandant simplement "teleprovidence"ou "Halbronn". Si certaines vidéos en venaient à manquer sur notre site, elles seront sur You Tube" TELEPROVIDENCE LE MEILLEUR GUIDE ASTROLOGIQUE

vendredi 28 octobre 2016

jacques Halbronn, président du MAU : quel est le profil et la fonction d'une élite astrologique?


  • Jacques Halbronn, président du MAU : Quel est le profil et la fonction d’une élite astrologique?

    .

    En 1975, d’entrée de jeu, dans les mois qui suivirent sa fondation, au mois de juin,  l’association  MAU (Mouvement Astrologique Universitaire) se structura selon un double schéma: d’une part la Faculté Libre d’Astrologie de Paris (FLAP) et de l’autre les Journées Internationales astrologiques de Paris (JIAPs), dont la première édition datait en fait de septembre 1974.(Hôtel Méridien, Porte Maillot)
    Un tel agencement- avec le recul, s’avèra des plus judicieux car il correspondait à un agencement tout à fait pertinent d’un point de vue sociologique.  D’un côté, des personnes  (au départ trois  femmes demeurant à Paris,  Catherine Aubier,  Jacqueline Belluc  et Marielle Clavel), soit le sigle ABC) désireuses de transmettre, de former sinon de formater des éléves,souhaitant acquérir les bases de l’Astrologie, d’en maitriser le langage comme on le ferait lors de l’apprentissage d’une nouvelle langue, « étrangère ». De l’autre,  des chercheurs dispersés dans le monde entier; s’exprimant dans  des langues diverses,  et prêts à se retrouver périodiquement  à Paris ou ailleurs à notre invitation. On retrouvera le recensement des congrès successifs organisés par le MAU  dans le Guide de la Vie Astrologique, paru fin 1984.(Ed Trédaniel) Les cours – à partir de 1979  eurent lieu assez vite rue de la Providence alors que les colloques se tenaient au FIAP (Foyer International d’Accueil de Paris, FIAP) ou en province voire au delà des frontières.
    Au vrai, ces deux structures communiquaient assez peu entre elles La FLAP  contribuait financièrement à la tenue des JIAPS mais n’en constituait pas pour autant le public tant le niveau des débats des JIAPS  dépassait celui des cours d’astrologie.
    La FLAP correspondait à ce que nous appellerons la « base » et les JIAPS à l’élite. Toute communauté a besoin de ces deux plans pour exister dans le monde/ En effet, le développement d’automatismes de langage est certes un précieux ciment pour souder le dit groupe mais cela tend à le rendre incapable de communiquer avec d’autres disciplines lesquelles elles aussi ont leurs propres routines.
    Quant aux JIAPs, elles devaient à contribuer à faire émerger une élite, une intelligentsia, capable d’avoir un regard critique  sur un savoir consensuel, comme allant de soi et devenu en quelque sorte subconscient, c’est à dire fonctionnant  sans qu’on y prenne garde, presque à l’insu du praticien ou de l’enseignant.
    Un tel binôme se poursuivit durant une vingtaine d’années (1975-1995), avec donc les cours et les colloques. Mais au bout d’un certain temps,  nos cours  commencèrent à innover et à véhiculer un enseignement  non orthodoxe, donc marqué par ce que nous appelâmes la cosmothèrapie (cf Clefs pour l’Astrologie, Seghers, 1994) et qui entendait avant tout préparer les éléves à l’ »exercice de l’astrologie et non à les exposer lourdement au savoir astrologique.
    A la fin des années 80;- en 89 - apparut à Paris, à l’instigation de Solange de Mailly Nesle,  une structure d’enseignement, intitulée AGAPE. -Association des Astrologues Psycho-professionnels-qui réunissait une équipe d’enseignants comme l’avait fait la FLAP,  quinze ans plus tôt.. Et dès 1990; Yves Lenoble commença à tenir des congrès à Paris qui d’une certaine façon tenaient lieu de cours magistraux pour les éleves de l’AGAPE, qui suivaient en quelque sort des « travaux pratiques » (TP)
    Autrement dit,   la dualité que nous avions posée n’était plus respectée et les colloques organisés dans ce cadre,  n’étaient plus que le prolongement des formations.  Les chercheurs ne pouvaient plus se réunir entre eux  et débattre  librement puisqu’ils dépendaient du public des éléves et de leurs subsides, puisque la pratique allait s’instaurer d’une rémunèration des intervenants.
    On aura compris que l’élite a un autre cahier de charges que la base. Elle est notamment responsable de recruter  des éléments formés aux méthodes universitaires et qui n’entendent pas à faire de l’astrologie leur profession, ou du moins pas en ouvrant un cabinet ou en formatant des éléves quant aux bases. La base d’un groupe ne jure que par ses bases.
    De nos jours,  le milieu astrologique semble ne pas vouloir comprendre que son élite doit se caractériser par un questionnement quand à ce qu’est l’astrologie. Rien à voir évidemment avec le fait de répondre aux questions que les clients (se) posent  sur ce qui les attend dans la vie.
    Dès lors,  la base et l’élite ne peuvent qu’entrer en conflit et on l’a vu avec Serge Bret Morel qui a décidé carrément de se situer dans l’orbite de l’anti-astrologie.(Zététique, avec son livre Astrologie: la fin des mystères, Ed Mensa, 2016). Bret Morel ne semble pas avoir compris que faire partie de l’élite d’une communauté implique de prendre ses distances avec les automatismes qui sont à l’œuvre en elle.  Et de fait, le milieu astrologique semble de moins en moins disposé à tolérer des critiques portées  sur l’astrologie, qu’il analyse comme une sorte de trahison.
    Or, il suffit de remonter de quelques décennies en arrière, pour observer qu’une certaine élite exista au sein du milieu  astrologiques, depuis le temps du Polytechnicien Choisnard, à la charnière du XXe sièce  en passant par les années trente autour de l’ingénieur des Mines signant Néroman (Collége Astrologique de France)jusqu’aux années cinquante avec Michel Gauquelin suivi de Jean-Pierre Nicola dans les années soixante, au cours desquelles  André Barbault entendit faire bouger les lignes du savoir  astrologique. En 1976,  nous publiâmes  chez Seghers « Clefs pour » l’Astrologie, soit 40 ans avant l’ouvage de Bret -Morel, tout en revendiquant notre appartenance à la communauté astrologique; à commencer par l’organisation de Colloques. Et sur la 4e de couverture, était annoncé explicitement le rejet du thème natal/ Il ne semble pas qu’à l’époque on  nous en ait voulu, ce qui montre bien que le milieu astrologique comprenait la nécessité pour son élite de se démarquer d’un certain ronronnement, ce qui valut d’ailleurs à Barbault que son projet pour la dite collection ne fut pas retenu, lui qui n’avait pas de références universitaires.
    Résultat des courses flagrant de nos jours, qui saute aux yeux quand on entre dans la salle d’un Congrès Astrologique, tant à Lyon, Paris, Bordeaux ou Nice; des salles qui ne comportent que des femmes d’un certain âge. Certains ne veulent pas y voir un signal d’alarme, ils pratiquent la politique de l’autruche, arguant du fait que les hommes ne sont pas assez développés spirituellement et autres fadaises auxquelles personne ne croit. Qu’en sera-t-il dans dix ans alors que le renouvellement ne se produit pas et que les écoles d’astrologie servent non pas à former de futurs professionnels mais se muent en des séances hebdomadaires d’initiation à titre personnel, ce qui correspond à l’évolution de la consultation astrologique basculant vers  une exposition intensive et pas forcément bénéfique au discours astrologique. On est loin de mettre en garde contre le contre-transfert et  l’astrologue est censé croire à l’astrologie comme son client et là encore, il y a visiblement un manque de recul/
    Tout cela, on l’aura compris, isole l’astrologie des autres disciplines car un savoir qui n’a pas su constituer son élite ne saurait communiquer avec l’élite formée au sein d’autres savoirs. Seules en effet les élites sont en mesure de créer des passerelles entre diverses communautés car comme dit l’adage, les grands esprits se rencontrent.  En refusant d’approfondir l’astrologie quant à ses fondements, en ne mettant en avant que le  « ça marche », les responsables actuels dotés d’un certain pouvoir,  en deviennent les fossoyeurs, les gardiens d’un ghetto. Ils jouent sur une certaine paranoia selon laquelle  l’astrologie serait persécutée, incomprise et n’hésitant pas à soutenir que les critiques concernant l’astrologie ne peuvent tenir qu’à l’ignorance. La moindre observation concernant telle ou telle notion astrologique ne saurait donc tenir qu’à une méconnaissance du sujet.  Dès lors, les astrologues sont de moins en moins capables de défendre la cause de l’astrologie laquelle ne se réduit pas au savoir faire de l’interprétation du thème natal. Ils ne comprennent pas que l’on n’est pas dans le tout ou rien et que Gauquelin apporta en son temps des validations précieuses dont les thuriféraires de l’astrologie se contentent de déclarer qu’il n’ a pas assez cherché, faisant ainsi la fine bouche.
    Ces astrologues hyper conservateurs  et qui croient sauver la mise et donner le change en adoptant l’usage de nouvelles planétes, donnent au final une très mauvaise image-frileuse et sclérosée-  de l’astrologie, Mais le pire c’est que ce faisant, ils montrent leur méconnaissance des réalités sociologique, des rapports de force entre l’élite et sa base, ce qui fait douter de leur aptitude à comprendre le monde et à coacher ceux qui font appel à eux. . Mais l’on sait que les savetiers sont les plus mal chaussés.












    JHB
    28 10 16
    Enregistrer un commentaire

    Grande Conjonction & AsterCenter

    Si teleprovidence.com est le guide de ceux qui cherchent à s'orienter dans le monde des astrologues, grande-conjonction.org avec ses 26 numéros en ligne, à ce jour, est le guide des astrologues à la recherche d'un nouveau visage et d'un nouvel usage de l'astrologie. sous l'égide du Conseil Supérieur de l'Astrologie francophone.(CSAF)
    Vous trouverez également sur "AsterCenter"
    (site italien animé par Fernanda Nosenzodes) dans la rubrique "articoli internazionali" des textes et réfléxions qui commentent régulièrement les films diffusés sur TeleProvidence et TeleProvidenceHebdo.

    Prévisions boursières pour l'année 2010 par Vincent Godbout.

    Commentaires généraux et explications en français :
    http://hirsig.ca/extra/ExplicF_Godbout.pdf

    General comments and explanations in English :
    http://hirsig.ca/extra/ExplanE_Godbout.pdf

    Les valeurs prédites et les valeurs observées du SP500 de janvier à juin 2010.
    The model with forecasts compared to actual SP500 scores from January to June 2010:
    http://hirsig.ca/extra/Model2010A_Godbout.pdf

    Les valeurs prédites du SP500 de juillet à décembre 2010.
    The model with forecasts only from July to December 2010:
    http://hirsig.ca/extra/Model2010B_Godbout.pdf

    All rights reserved - Tous droits réservés © Ed. La Grande Conjonction, Paris 2008.
    Contact: Jacques Halbronn, 8 rue de la Providence, 75013 Paris, France

    JACQUES HALBRONN : APPRENDRE A PENSER “SOLEIL – LUNE

    Les hommes viennent de la lune et les femmes du soleil……..

    Jacques Halbronn nous invite à repenser notre représentation du soleil et de la lune à commencer par le réseau des correspondances associées à cette double matrice. ...
    Lire l'article en ligne sur EDITIONS ERIC LE NOUVEL
    Commentaires sur le livre : ICI

    L'ouvrage majeur sur l'histoire des Centuries de Nostradamus
    A télécharger:
    Jacques Halbronn. Le dominicain Giffré de Rechac ( 1604-1660) et la naissance de la critique nostradamique au XVIIe siècle
    LIEN pour télécharger le livre >>> www.propheties.it

    Traitement des coordonnées personnelles:

    Notre politique de fichiers par rapport à la CNIL : nous ne fournissons les coordonnées que des personnes ayant fait l’objet d’une vidéo réalisée par nos soins, lors d’un entretien, d’une table ronde, d’un colloque. Le fait d’accepter d’être filmé par notre équipe, soit individuellement, soit collectivement, constitue un accord pour la mise en ligne sur nos supports. Il convient de distinguer les personnes filmées qui sont présentes en tant que professionnelles sur Internet en dehors de nos chaînes et qui attendent de nos services un apport à leur communication et celles qui assistent à nos activités à titre privé et qui peuvent vouloir garder l’anonymat. Cela dit, toute personne souhaitant que certaines informations la concernant ne figurent plus ou soient modifiées ou complétées peut nous en faire la demande à teleprovidence@yahoo.fr. Les personnes souhaitant que des informations les concernant paraissent doivent obligatoirement participer, ne serait-ce que ponctuellement, à nos activités qui s'étendent, sans aucune exclusive, à tout le monde francophone. Nos enregistrements publics sont régulièrement annoncés dans l'Agenda de la Vie Astrologique..

    LE Nouvel Ordre Astrologique (NOA) par Jacques HalBronn

    Le NOA met en place une certaine hiérarchie, une stratification, une série de phases allant du un au multiple, de l'essentiel au contingent, du permanent au passager... LIRE LA SUITE

    Les textes de Jacques Halbronn

    Pour découvrir les textes de Jacques Halbronn sur divers supports Internet, aller sur: http://demos.labs.exalead.com/constellations/

    Communiqué:


    Désormais, Teleprovidence s'ouvre à des contributions vidéo extérieures; nous sommes disposés à mettre en ligne et monter des cassettes mini DV que nous n'aurons pas réalisées. Par conséquent, quand des manifestations astrologiques sont organisées, il est conseillé de les filmer et de nous faire parvenir le travail effectué. Il en est de même pour d'anciennes archives filmées sur divers supports.

    Communiqué


    Le fait de passer sur notre chaine dans le cadre d'"un enregistrement n'est fonction du versement d'aucune adhésion ni d'aucune participation aux frais. Mais vous pouvez bien entendu nous faire des dons à l'ordre de La Vie Astrologique, 8, rue de la Providence; 75013 Paris. France. Pour convenir d'un rendez-vous sur Paris ou en province, tel 06 60 75 52 48 ou par mail teleprovidence@yahoo.fr


    Nous espérons que vous aurez du plaisir à venir et revenir sur ce site. Pour toute information ou commentaire ayez la bonté de nous contacter directement (par email). Et vous pouvez aussi nous envoyer vos propres vidéos ou documents (contactez le webmaster)...