Teleprovidence, la vitrine de l'astrologie francophone. Rejoignez -nous en envoyant vos vidéos à teleprovidence@yahoo.fr
"Désormais, vous pouvez profiter de nos vidéos sur you tube en demandant simplement "teleprovidence"ou "Halbronn". Si certaines vidéos en venaient à manquer sur notre site, elles seront sur You Tube" TELEPROVIDENCE LE MEILLEUR GUIDE ASTROLOGIQUE

vendredi 14 octobre 2016

jacques Halbronn La théorie des aspects en astrologie: la dialectique conjonction-opposition


jacques Halbronn La théorie des aspects en astrologie: la dialectique conjonction-opposition

La théorie des aspects   en astrologie  la dialectique conjonction-opposition
par  Jacques  Halbronn
Un aspect est une connexion entre deux points.En astrologie, il y a des cas où l’un des points est fixe et l’autre mobile, c’est notamment le cas des transits qui sont bel et bien des aspects de ce type: un astre passe sur un point du thème natal, le mot même de transit signifiant en latin passer (transition, transitoire). On dit aussi qu’une planéte revient sur sa position natale, tout comme on parle d’une révolution solaire (en anglais solar return) qui correspond au retour du soleil sur une position natale qui, elle, ne bouge pas. C’est dire que la notion de fixité pour un des facteurs concernés par l’aspect  reste bien présente dans la pratique astrologique.
Toutefois, force est  de  constater que dans bien des cas, on a affaire de nos jours à un aspect entre deux points mobiles, deux astres errants (d’où le mot  planéte – c’est un barbarisme-  qui signifie en grec errant, le terme étant adjectival)/ Qu’il s’agisse des conjonction entre les luminaires qui se déplacent de 30° environ d’une fois sur l’autre ou entre Jupiter et Saturne qui ne se produisent que tous les 20 ans, le temps que Jupiter rattraper Saturne, sans parler  du cycle Saturne-Neptune dont la conjonction se reforme tous les 36 ans ( 1917- 1953-1989)
Un aspect dont on parle très peu de nos jours est celui de la planéte à une étoile fixe, ce qui restitue la relation décrite plus haut entre un facteur mobile et un facteur fixe. Relevons que la classification dite « quadruplicité » (on parle aussi de modes, de gunnas) comporte des signes cardinaux, fixes et mutables ou mobiles. On y retrouve donc la dualité fixe-mobile,  les signes cardinaux étant des points charnières, les  gonds d’une porte. Or, les signes fixes correspondent aux constellations comportant les 4 étoiles fixes royales. Quelque part, le fait de situer une planéte dans le Zodiaque serait hérité de la relation planéte/étoile et l’on parle souvent de l’entrée d’une planéte dans un nouveau signe, ce qui équivaudrait en quelque sorte à une conjonction planéte/étoile. Il pourrait s’agir d’une réminiscence d’une couche plus ancienne du savoir  astrologique. On peut dire aussi qu’un astre  (planéte ou étoile) qui monte à l’horizon est en conjonction avec celui -ci, ce qui pourrait être à l’origine de l’Ascendant. Notons que si les étoiles sont fixes, elles ne le sont pas pour l’observateur au regard du mouvement diurne (rotation de la Terre), et l’on sait que de ce point de vue, les planétes sont logées à la même enseigne, des plus rapides aux plus lentes, toutes capables de se trouver dans l’une ou l’autre des maisons astrologiques, ce qui n’est nullement le cas pour leur position zodiacale, ce qui nous fait dire que l’astrologie des maisons et celle des signes sont deux astrologies fort différentes et qui ont été superposées dans le thème natal tel qu’il est pratiqué actuellement.
Passons à présent à la question de l’interprétation, de la signification des aspects et de leur nombre, point qui avait interpellé il y a 400 ans l’astronome-astrologue protestant Johannes Kepler qui voulut t  réduire l’astrologie à l’usage des aspects..
Nous pensons que les aspects manifestent avant tout une certaine dualité, ce qui signifierait, il nous semble, qu’ils sont à mettre en correspondance avec une dualité sur terre, selon la formule de la Table d’Emeraude, ce qui est en bas  est comme ce qui est en  haut. Autrement dit, l’objet de l’astrologie doit s’inscrire dans de la dualité et l’évolution des rapports entre les deux pôles de celle-ci, à savoir la conjonction  et l’opposition. André Barbault en 1967 dans Les astres et l’Histoire a bien insisté sur une telle dualité dans ses représentations graphiques des conjonctions planétaires (de Jupiter à Pluton). On est d’accord pour dire que tout se résume à cette dualité tant dans le ciel que dans le monde sublunaire si ce n’est que si l’on divise la course d’une planéte en 4 phases,  on n’aura plus le rapport conjonction/opposition mais conjonction/semi-carré (45°)
Quel pourrait donc être l’objet principal de l’astrologie si l’on s’en tient à de telles prémisses? On répondra ce qui fait couple avec le temps cyclique  de la rencontre et celui de la séparation.  Onj appellera temps alpha, la conjonction et temps oméga l’opposition (ou  par analogie le semi-carré) Le temps alpha est celui de la rencontre, de la découverte de l’autre que l’on est tenté de vouloir rejoindre (conjonction) alors que le temps oméga est celui de la séparation, où chaque partie tend à se replier sur elle-même, à se passer de l’autre. Tout cela peut être intéressant aussi bien au niveau privé que public, le couple ne faisant qu’exprimer ce qui se joue sur le plan collectif en termes de relation.
On dira qu’un tel modèle est excessivement simple et réducteur mais n’est ce pas le cas  par exemple du Complexe d’Œdipe et pourtant le praticien peut s’en servir comme outil d’investigation psychanalytique, ayant au moins valeur heuristique? L’avantage de l’astrologie alpha-oméga, c’est qu’elle fournir une grille chronologique qui permet au praticien de sonder de façon méthodique la vie de son patient, en abordant la problématique alternativement de la phase alpha  et de la phase oméga.
Reste à traiter de la question en souffrance: faut-il préférer les aspects de planéte à planéte ou de planéte à étoile fixe? On aura compris que nous penchions pour la seconde formule. En effet, selon nous, l’astrologie s’est construite sur cette dialectique entre le fixe et le mobile, entre l’étoile et la planéte. De même, on aura compris que nous ne suggérons pas que l’on multiplie le nombre de facteurs à considérer mais que nous nous contentons d’une seule planéte,à savoir Saturne. En effet, s’il est légitime d’utiliser plusieurs facteurs pour baliser l’espace, il suffit en revanche d’un seul facteur pour  pointer successivement les divisions du dit espace. Les deux opérations sont complémentaires. Il n’y a donc aucune bonne raison pour avoir des aspects entre planétes et force est de constater que le refus de l’astrologie actuelle de considérer au niveau prévisionnel les étoiles fixes  est une nuisance pour son exercice.



JHB
14 10 16
Enregistrer un commentaire

Grande Conjonction & AsterCenter

Si teleprovidence.com est le guide de ceux qui cherchent à s'orienter dans le monde des astrologues, grande-conjonction.org avec ses 26 numéros en ligne, à ce jour, est le guide des astrologues à la recherche d'un nouveau visage et d'un nouvel usage de l'astrologie. sous l'égide du Conseil Supérieur de l'Astrologie francophone.(CSAF)
Vous trouverez également sur "AsterCenter"
(site italien animé par Fernanda Nosenzodes) dans la rubrique "articoli internazionali" des textes et réfléxions qui commentent régulièrement les films diffusés sur TeleProvidence et TeleProvidenceHebdo.

Prévisions boursières pour l'année 2010 par Vincent Godbout.

Commentaires généraux et explications en français :
http://hirsig.ca/extra/ExplicF_Godbout.pdf

General comments and explanations in English :
http://hirsig.ca/extra/ExplanE_Godbout.pdf

Les valeurs prédites et les valeurs observées du SP500 de janvier à juin 2010.
The model with forecasts compared to actual SP500 scores from January to June 2010:
http://hirsig.ca/extra/Model2010A_Godbout.pdf

Les valeurs prédites du SP500 de juillet à décembre 2010.
The model with forecasts only from July to December 2010:
http://hirsig.ca/extra/Model2010B_Godbout.pdf

All rights reserved - Tous droits réservés © Ed. La Grande Conjonction, Paris 2008.
Contact: Jacques Halbronn, 8 rue de la Providence, 75013 Paris, France

JACQUES HALBRONN : APPRENDRE A PENSER “SOLEIL – LUNE

Les hommes viennent de la lune et les femmes du soleil……..

Jacques Halbronn nous invite à repenser notre représentation du soleil et de la lune à commencer par le réseau des correspondances associées à cette double matrice. ...
Lire l'article en ligne sur EDITIONS ERIC LE NOUVEL
Commentaires sur le livre : ICI

L'ouvrage majeur sur l'histoire des Centuries de Nostradamus
A télécharger:
Jacques Halbronn. Le dominicain Giffré de Rechac ( 1604-1660) et la naissance de la critique nostradamique au XVIIe siècle
LIEN pour télécharger le livre >>> www.propheties.it

Traitement des coordonnées personnelles:

Notre politique de fichiers par rapport à la CNIL : nous ne fournissons les coordonnées que des personnes ayant fait l’objet d’une vidéo réalisée par nos soins, lors d’un entretien, d’une table ronde, d’un colloque. Le fait d’accepter d’être filmé par notre équipe, soit individuellement, soit collectivement, constitue un accord pour la mise en ligne sur nos supports. Il convient de distinguer les personnes filmées qui sont présentes en tant que professionnelles sur Internet en dehors de nos chaînes et qui attendent de nos services un apport à leur communication et celles qui assistent à nos activités à titre privé et qui peuvent vouloir garder l’anonymat. Cela dit, toute personne souhaitant que certaines informations la concernant ne figurent plus ou soient modifiées ou complétées peut nous en faire la demande à teleprovidence@yahoo.fr. Les personnes souhaitant que des informations les concernant paraissent doivent obligatoirement participer, ne serait-ce que ponctuellement, à nos activités qui s'étendent, sans aucune exclusive, à tout le monde francophone. Nos enregistrements publics sont régulièrement annoncés dans l'Agenda de la Vie Astrologique..

LE Nouvel Ordre Astrologique (NOA) par Jacques HalBronn

Le NOA met en place une certaine hiérarchie, une stratification, une série de phases allant du un au multiple, de l'essentiel au contingent, du permanent au passager... LIRE LA SUITE

Les textes de Jacques Halbronn

Pour découvrir les textes de Jacques Halbronn sur divers supports Internet, aller sur: http://demos.labs.exalead.com/constellations/

Communiqué:


Désormais, Teleprovidence s'ouvre à des contributions vidéo extérieures; nous sommes disposés à mettre en ligne et monter des cassettes mini DV que nous n'aurons pas réalisées. Par conséquent, quand des manifestations astrologiques sont organisées, il est conseillé de les filmer et de nous faire parvenir le travail effectué. Il en est de même pour d'anciennes archives filmées sur divers supports.

Communiqué


Le fait de passer sur notre chaine dans le cadre d'"un enregistrement n'est fonction du versement d'aucune adhésion ni d'aucune participation aux frais. Mais vous pouvez bien entendu nous faire des dons à l'ordre de La Vie Astrologique, 8, rue de la Providence; 75013 Paris. France. Pour convenir d'un rendez-vous sur Paris ou en province, tel 06 60 75 52 48 ou par mail teleprovidence@yahoo.fr


Nous espérons que vous aurez du plaisir à venir et revenir sur ce site. Pour toute information ou commentaire ayez la bonté de nous contacter directement (par email). Et vous pouvez aussi nous envoyer vos propres vidéos ou documents (contactez le webmaster)...