Teleprovidence, la vitrine de l'astrologie francophone. Rejoignez -nous en envoyant vos vidéos à teleprovidence@yahoo.fr
"Désormais, vous pouvez profiter de nos vidéos sur you tube en demandant simplement "teleprovidence"ou "Halbronn". Si certaines vidéos en venaient à manquer sur notre site, elles seront sur You Tube" TELEPROVIDENCE LE MEILLEUR GUIDE ASTROLOGIQUE

mardi 6 septembre 2016

jacques Halbronn La théorie bancale et hybride des aspects astrologiques.

La  théorie bancale et hybride  des aspects astrologiques, Les deux groupes et leur amalgame.
par  Jacques  Halbronn*



Nous avons rassemblé quelques présentations de la théorie astrologique des aspects, ce qui constituera un corpus que nous commenterons:

André Barbault
L’unité cyclique implique que ce qui est conçu ou ce qui naît à la conjonction, trébuche dans un désordre de différenciation préalable au semi-carré, pour disparaître ou survivre. Prend pied ou prend corps au sextil, s’implantant dan ses premières réalisations. Connaît au carré une crise intérieure par différenciation de ses deux facteurs ; divergence créant un climat de rupture, de déviation, de transformation. Dépasse cette tension au trigone : phase associative ou coopérative, porteuse de succès, chargée de réalisations, temps d’essor. Croissance qui s’essouffle ou s’affronte à des problèmes mineurs au sesqui-carré. Point culminant du cycle basculant sur la décroissance, l’opposition est le temps fort d’un conflit majeur qui, interne, dissocie le courant, engagé sur un déclin, ou, externe, franchissant un Rubicon, permet un dépassement dans un affrontement. Sur la voie plus passive du retour, le sesqui-carré amène souvent une retombée négative de la phase précédente. Avec le trigone se retrouve un climat d’accord, de coopération, dans un champ d’épanouissement, à tendance néanmoins défensive, conservatrice. Au carré, l’entente conçue à l’aspect précédent est remise en question ; sinon, climat de tension, de rupture, de transformation. Au sextil, les dégâts sont réparés ; nouveau resserrement des forces. Le semi-carré installe souvent une crise latente qui traîne plus ou moins jusqu’à la conjonction qui a valeur de bilan : finale de l’aventure, relance à un niveau supérieur ou encore, déplacement du processus historique.

Richard Pellard
Les aspects, phases d’un cycle
Les aspects ne sont pas des angles figés pour l’éternité dans un absolu géométrique : ce sont les phases, les moments caractéristiques d’un cycle ou d’un intercycle particulier, dont l’origine et la fin est la conjonction. En effet, dans le développement complet d’un cycle, il y a un axe de symétrie, constitué par les phases de conjonction et d’opposition. De la première à la seconde, il y a croissance et tension ; de l’opposition à la conjonction, décroissance et détente ; les potentiels libérés lors de la conjonction s’actualiseront pleinement lors de l’opposition.
jacques Halbronn  La théorie bancale des aspects astrologiques dans astrologie Aspects_cercle_nomsEn s’en tenant aux aspects majeurs, on distingue huit phases dans le cycle :
Logo_conjonction dans astronomie1° Conjonction initiale :
- Début du cycle, naissance d’une tendance en rapport avec les planètes en aspect. En soi, la tendance est « neutre », grosse de ses crises et apaisements successifs.
Logo_sextile dans histoire2° Premier sextile :
- Renforcement tendu mais harmonieux de la tendance : on fait comme si tout devait bien se passer dans les relations entre les deux planètes.
Logo_carre_ dans zodiaque3° Premier carré :
- Première crise évolutive de la tendance : affrontement des deux planètes, éventuels réajustements ou subordinations. On ne peut éviter une remise en question de la relation qui s’était jusque là établie entre deux planètes.
Logo_trigone4° Premier trigone :
- Nouveau renforcement évolutif de la tendance, en fonction des pertes ou profits de la crise du premier carré. On tente de dépasser les conflits surgis de la phase précédente dans un nouvel équilibre qui se cherche.
Logo_opposition5° Opposition :
- Tension extrême préludant la fin de la tension. L’évolution de la tendance se trouve confirmée ou infirmée en fonction du développement précédent. On repart à zéro en changeant radicalement de subordinations ou on persiste et signe.
Logo_trigone6° Deuxième trigone :
- Renforcement détendu de la tendance et cristallisation, en principe paisible, des choix que l’opposition a infirmés ou confirmés.
Logo_carre_7° Deuxième carré :
- Nouvelle crise de la tendance, qui est un peu une « mise à l’épreuve » critique un test du renforcement précédent : résiste-t-il bien au temps ou n’est-ce qu’un pis-aller faussement détendu ? La tentation des remises en question est grande, mais le 2e carré, décroissant, est involutif : on a l’impression que les jeux sont faits.
Logo_sextile8° Deuxième sextile :
- Renforcement involutif de la tendance : les jeux sont faits, autant se détendre pour tirer le maximum de profit des pertes et acquis du cycle en voie d’achèvement.
Logo_conjonction9° Conjonction terminale :
- Bilan critique ou satisfait. La boucle est bouclée. Un nouveau cycle repart… mais il ne s’agit nullement d’un « éternel retour ». La tendance est à présent inscrite dans la mémoire, riche de ses pertes et acquisitions, crises et détentes. La conjonction terminale, qui est en même temps inaugurale d’un nouveau cycle, ne saurait ignorer ces informations mémorisées.
Évidemment, ce calendrier des phases du cycle est essentiellement théorique. Il ne saurait s’appliquer qu’à des planètes en conjonction à la naissance. Et de préférence à des conjonctions qui ne reçoivent ni consonances, ni dissonances des autres planètes, afin, justement, que la conjonction reste « neutre ». En dehors de ce cas de figure, chaque aspect planétaire à la naissance dispose de son propre échéancier, de sa propre histoire potentielle et prévisible. De plus, la signification de chaque aspect dépend du point de départ de chaque tendance. On conçoit mieux, dans cette perspective cyclique dynamique, qu’il n’existe pas de « bons » et de « mauvais » aspects.
Franck Nguyen
Les inter-aspects planétaires fondent leur signification sur une division subjectivée des 360° du cercle. Le sextile de 60°, dessine un hexagone, à l’intérieur du cercle, figure considérée comme harmonique. Le carré de 90°, dessine un carré, figure considérée comme dysharmonique. Le trigone de 120° dessine un triangle, figure considérée comme harmonique. L’opposition de 180° coupe le cercle en deux moitiés, figure considérée comme dysharmonique, etc. »

Notre commentaire:
En fait , il y a eu deux écoles des aspects: l’une fondée sur la diviision en 4 du parcours d’une planéte, et cette divusiion passait par les conjonctions avec les 4 étoiles fixes royales et l’autre sur une divisiion en 6 (sexagésimale)  qui devait reposer aussi sur des conjonctions planéte/étoile fixe.
Une des écoles est basée sur 90°  -cf les quadruplicités (cardinal, fixe, mutable) et l’autre sur 60°  et 120° (les signes masculins et féminins et les triplicités (Quatre Eléments).
A  un certain stade, on aura voulu combiner les deux dispositifs- ce qu’on appelle du  syncrétisme. On a ainsi décidé que l’une des séries serait marquée par des tensions (90) et l’autre par des harmonies (60). C’est ainsi que l’on procéde généralement. Face à des objets différents, des affectations différentes.
Dès lors, notre corpus illustre bien cet amalgame où l’on fait alterner et s’entrecroiser les deux dispositifs comme s’il s’agissait d’un seul système. On voit d’ailleurs sur la figure de Plellard que cette succession ne divise pas le cercle en parties égales et que l’on a des écarts qui varient quanf on passe d’un aspect à l’autre, c’est ainsi qu’on n’a que 15° entre le semi carré et le sextile mais qu’on a 30° entre le carré et le trigone. Du grand n’importe quoi! Et la question est la  suivante: est ce qu’au XXIe siècle, un dispositif est recevable intellectuellement dont on vient  de montrer qu’il n’est qu’un montage laborieux qui n’a donc pas pour lui une cohérence originelle? La question n’est pas d’être à la page astronomiquement mais au niveau des exigences cognitives et c’est d’ailleurs cette évolution de telles exigences qui condamne certaines présentations de l’astrologie qui ne passent plus comme on a pu le voir à la fin du XVIIe siècle.
L’autre observation majeure est bien entendu l’absence totale de référence chez ces auteurs aux étoiles fixes alors que la raison même des aspects est la connexion planéte-étoile sur la base de la conjonction et de l’opposition avec dans le cas des divisions en 4  la dialectique conjonction-carré et semi-carré  et dans le cas des divisions en 6  la dialectique conjonction sextile et semi-sextile, l’opposition visant à couper l’espace d’une conjonction à la suivante par deux, ce qui permet de mettre en place une dualité au niveau des significations.
On rappellera  que les aspects planéte/étoile  sont la vraie subdivision du périple planétaire et non le pasage d’un signe zodiacal à un autre, qui est une dérive comme l’abandon des fixes au profit des axes équinoxiaux et solsticiaux, ce qui fait  décrocher l’astrologie du plan visuel,la planéte n’ayant plus dès lors comme partenaire qu’un fantôme à la place d’une étoile.
On voit bien au vu de notrre corpus les efforts pathétiques pour présenter les aspects comme une théorie d’un seul tenant. A l’évidence , Les  astrologues sont plus à l’aise dans le décryptage du thème que de leur propre tradition  où ils se perdent comme dans un labyrinthe. Pas de fil d’Arfiane!
Répétons le:  dans l’astrologie antérieure à l’astrologie cyclique qui nait avec la mise en évidence du fait planétaire face au fait stellaire,  l’on privilégiait par la force des choses les rapports entre corps célestes  dans une approche spatiale du ciel alors que la nouvelle astronomie  s’intéressait à suivre tel ou tel corps céleste sur la longue durée.  Cette astrologie impuissante à accéder à la temporalité céleste -hormis les luminaires et éventuellement Mercure et Vénus qui ne s’éloignaient jamais beaucoup du soleil (élongations de 28 et 48° qui rendaient impossibles les oppositions de ces deux planétes au soleil) élabora un systéme de directions et de progressiions qui permettait de faire des prévisions sans connaitre la réalité astronomique et ce systéme est encore largement utilisé (chez les adeptes de Dane Rudhyar ou dans l’ACB de Roger Héquet)

JHB
06 09 1
Enregistrer un commentaire

Grande Conjonction & AsterCenter

Si teleprovidence.com est le guide de ceux qui cherchent à s'orienter dans le monde des astrologues, grande-conjonction.org avec ses 26 numéros en ligne, à ce jour, est le guide des astrologues à la recherche d'un nouveau visage et d'un nouvel usage de l'astrologie. sous l'égide du Conseil Supérieur de l'Astrologie francophone.(CSAF)
Vous trouverez également sur "AsterCenter"
(site italien animé par Fernanda Nosenzodes) dans la rubrique "articoli internazionali" des textes et réfléxions qui commentent régulièrement les films diffusés sur TeleProvidence et TeleProvidenceHebdo.

Prévisions boursières pour l'année 2010 par Vincent Godbout.

Commentaires généraux et explications en français :
http://hirsig.ca/extra/ExplicF_Godbout.pdf

General comments and explanations in English :
http://hirsig.ca/extra/ExplanE_Godbout.pdf

Les valeurs prédites et les valeurs observées du SP500 de janvier à juin 2010.
The model with forecasts compared to actual SP500 scores from January to June 2010:
http://hirsig.ca/extra/Model2010A_Godbout.pdf

Les valeurs prédites du SP500 de juillet à décembre 2010.
The model with forecasts only from July to December 2010:
http://hirsig.ca/extra/Model2010B_Godbout.pdf

All rights reserved - Tous droits réservés © Ed. La Grande Conjonction, Paris 2008.
Contact: Jacques Halbronn, 8 rue de la Providence, 75013 Paris, France

JACQUES HALBRONN : APPRENDRE A PENSER “SOLEIL – LUNE

Les hommes viennent de la lune et les femmes du soleil……..

Jacques Halbronn nous invite à repenser notre représentation du soleil et de la lune à commencer par le réseau des correspondances associées à cette double matrice. ...
Lire l'article en ligne sur EDITIONS ERIC LE NOUVEL
Commentaires sur le livre : ICI

L'ouvrage majeur sur l'histoire des Centuries de Nostradamus
A télécharger:
Jacques Halbronn. Le dominicain Giffré de Rechac ( 1604-1660) et la naissance de la critique nostradamique au XVIIe siècle
LIEN pour télécharger le livre >>> www.propheties.it

Traitement des coordonnées personnelles:

Notre politique de fichiers par rapport à la CNIL : nous ne fournissons les coordonnées que des personnes ayant fait l’objet d’une vidéo réalisée par nos soins, lors d’un entretien, d’une table ronde, d’un colloque. Le fait d’accepter d’être filmé par notre équipe, soit individuellement, soit collectivement, constitue un accord pour la mise en ligne sur nos supports. Il convient de distinguer les personnes filmées qui sont présentes en tant que professionnelles sur Internet en dehors de nos chaînes et qui attendent de nos services un apport à leur communication et celles qui assistent à nos activités à titre privé et qui peuvent vouloir garder l’anonymat. Cela dit, toute personne souhaitant que certaines informations la concernant ne figurent plus ou soient modifiées ou complétées peut nous en faire la demande à teleprovidence@yahoo.fr. Les personnes souhaitant que des informations les concernant paraissent doivent obligatoirement participer, ne serait-ce que ponctuellement, à nos activités qui s'étendent, sans aucune exclusive, à tout le monde francophone. Nos enregistrements publics sont régulièrement annoncés dans l'Agenda de la Vie Astrologique..

LE Nouvel Ordre Astrologique (NOA) par Jacques HalBronn

Le NOA met en place une certaine hiérarchie, une stratification, une série de phases allant du un au multiple, de l'essentiel au contingent, du permanent au passager... LIRE LA SUITE

Les textes de Jacques Halbronn

Pour découvrir les textes de Jacques Halbronn sur divers supports Internet, aller sur: http://demos.labs.exalead.com/constellations/

Communiqué:


Désormais, Teleprovidence s'ouvre à des contributions vidéo extérieures; nous sommes disposés à mettre en ligne et monter des cassettes mini DV que nous n'aurons pas réalisées. Par conséquent, quand des manifestations astrologiques sont organisées, il est conseillé de les filmer et de nous faire parvenir le travail effectué. Il en est de même pour d'anciennes archives filmées sur divers supports.

Communiqué


Le fait de passer sur notre chaine dans le cadre d'"un enregistrement n'est fonction du versement d'aucune adhésion ni d'aucune participation aux frais. Mais vous pouvez bien entendu nous faire des dons à l'ordre de La Vie Astrologique, 8, rue de la Providence; 75013 Paris. France. Pour convenir d'un rendez-vous sur Paris ou en province, tel 06 60 75 52 48 ou par mail teleprovidence@yahoo.fr


Nous espérons que vous aurez du plaisir à venir et revenir sur ce site. Pour toute information ou commentaire ayez la bonté de nous contacter directement (par email). Et vous pouvez aussi nous envoyer vos propres vidéos ou documents (contactez le webmaster)...