Teleprovidence, la vitrine de l'astrologie francophone. Rejoignez -nous en envoyant vos vidéos à teleprovidence@yahoo.fr
"Désormais, vous pouvez profiter de nos vidéos sur you tube en demandant simplement "teleprovidence"ou "Halbronn". Si certaines vidéos en venaient à manquer sur notre site, elles seront sur You Tube" TELEPROVIDENCE LE MEILLEUR GUIDE ASTROLOGIQUE

vendredi 26 février 2016

Astrlogie et Astronomie: la prise de distance

Jacques Halbronn, Sur les relations Astronomie-Astrologie. Le grand malentendu

Les relations Astronomie-Astrologie. Le grand malentendu
par Jacques Halbronn

L’astrologie se sert de l’astronomie comme le sculpteur de son bloc de marbre et en tout état de cause, elle introduit un filtre, un prisme entre le matériau brut que lui fournit l’astronomie et ce dont elle se sert à l’échelle des sociétés humaines.
Un des principes qui nous apparait comme ayant été largement négligé par l’astrologie contemporaine, c’est à dire en gros depuis la découverte d’ Uranus en 1781, tient au fait que l’astrologie a des besoins logistiques qui ne sont pas ceux de l’astronomie. Il y a là une symbiose qui a ses limites entre ces deux disciplines contrairement à ce que semblent croire les tenants de l’astrologie conditionaliste ou de l’astrologie sidéraliste.
Le cas du Zodiaque
L’astrologie n’a pas à suivre une planéte tout au long de son cycle sidéral comme l’y engage le Zodiaque qui découpe l’écliptique de bout en bout. Bien au contraire, l’astrologie découpe le dit cycle en 4 temps égaux, sur le modéle des saisons. On nous dit que le Zodiaque s »‘origine dans les saisons mais c’est oublier que précisément le cycle saisonnier se divise en 4, du fait des axes équinoxiaux et solsticiaux. Certes, les 4 saisons sont censées correspondre à des « climats » différents mais nous pensons que l’on peut tout aussi bien considérer 4 temps de même qualité au regard de l’astrologie tout comme la division de l’année en trimestres n’implique pas que chaque trimestre se distingue des trois autres, notamment quant au réglement des loyers. De même les mois de l’année, aussi divers soient-ils, ne sont pas distingués en ce qui concerne par exemple le paiement mensuel des salaires.
Pour notre part, nous pensons que tout le folklore autour du symbolisme zodiacal doit être laissé à la porte de l’Astrologie. Il est donc pathétique que les astrologues se déchirent autour de la question zodiacale qui n’a aucune espéce d’importance pour l’Astrologie. André Barbault avait raison , au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, de proposer de fondre l’astrologie sur les conjonctions planétaires – ce qu’il appelait les « cycles planétaires » faisant ainsi totalement abstraction du symbolisme zodiacal. Que Barbault ait dirigé une collection « Zodiaque » est une concession au goût du public et n’a pas à affecter notamment son Astrollogie Mondiale. A contrario, force est de constater le retour du Zodiaque dans l’étude des planétes lentes (Pluton dans les signes etc) sans parler du cas des ères précessionnelles. Mais ce sont là des dérives.

Le cas des planétes invisibles
L’astrologie n’a aucune obligation à se servir de toutes les planétes du systéme solaire et encore moins des planétes invisibles du dit systéme, inconnues durant la plus grande part de son Histoire. Nous avons montré que c’est un contresens et qu’en fait le nombre 7 ne visait pas initialement le nombre de planétes et d’ailleurs comment associer les luminaires à des planétes pour arriver à 7? Le 7 est bel et bien la clef de toute l’Astrologiie mais cela tient à la division par 4 de 28 jours pour la Lune e t de 28 ans pour Saturne. L’axe Lune-Saturne résume toute l’astrologie.
On nous objectera que toute la littérature astrologique atteste de l’importance accordée au septénaire mais pour nous une telle littérature est déviante et hérétique et cela vaut pour la Tétrabible de Claude Ptolémée (IIe siècle de notre ère). Il faut remonter plus haut pour renouer avec une astrologie non contaminée par une certaien promiscuité avec l’astronomie. Car les astronomes sont les mauvais démons des astrologues : ils les induisent en errreur en leur faisant miroiter leur savoir. D’ailleurs, ces astronomes s’octroient le droit de traiter d’astrologie au nom de leur propre science et de doter les nouvelles planétes de noms de dieux.(Uranus, Cérés, Junon, Pallas, Vesta, Neptune, Pluton etc) et les astrologues ont été bien mal inspirés d’intégrer ces astres dans leurs dispositifs à commencer par les domiciles. C’est ainsi que dans les années soixante, il était à la mode de considérer les 12 signes comme une sorte de tableau de Mendeleev avec l’attente de deux planétes transplutoniennes. NOus avons nous mêmes donné dans cette mode (cf Clefs pour l’Astrologie Ed Seghers 1976 etc). Dans l’état actuel des choses, la présentation des domiciles est chaotique avec des signes dotés de plus de maîtres que d’autres, certains en attente d’une planéte qui n’arrive pas, certaines planétes transsaturniennes étant dotées d’une « exaltation » et d’autres non. On notera d’ailleurs que les domiciles planétaires visaient au départ à évacuer le symbolisme zodiacal pour le remplacer par un symbolisme planétaro-mythologique. Idem pour les maitres planétaires des décans et des termes. C’est dire que l’histoire d’amour entre l’astrologie et le Zodiaque est une affabulation. Il en a été de même pour la théorie dite des Grandes Conjonctions, qui désignait le couple Jupiter(Saturne et qui n’avait que faire du symbolisme des 12 signes qu’elle réduisait aux 4 Eléments. De même, le découpage en signes cardinaux, fixes, mutables, tendait à se substituer au symbolisme zodiacal. D’ailleurs, on connait le nombre d’incompatibilités entre ces différents dispositifs comme le Verseau signe d’air ou le couple « vénusien » des Gémeaux associé à Mercure.

Les travaux de Gauquelin
On a f^éte en 2015, le soixantiéme anniversaire de la parution de L’influence des astres de Michel Gauquelin. Il apparait que dans ce volume, Gauquelin ne traitait que de 3 planées, Mars, Jupiter et Saturne. La Lune et Vénus ne viendront s’ajouter que par la suiite. Ces résultats semblent attester d’un certain intérêt de la part des sociétés humaines dont nous sommes les héritiers pour au moins Mars, Jupiter et Saturne. Aucun résultat n’est obtenu par Gauquelin pour Mercure ou pour une queconquie transsaturnienne. Ces résultats sont obtenus sur la base du mouvement diurne et aucunement en référence au Zodiaque
L’étude des astres selon le mouvement diurne s’avère bien plus commode que selon le zodiaque. En effet, chaque jour un astre peut se trouver en différentes positions en maisons alors que ce n’est nullement le cas en signes ou en constellations. Par rapport à la naissance d’un enfant, seul un dispositif offrant une telle souplesse pouvait se révéler opérationnel pour les sociétés humaines..

Les étoiles fixes
Le grand absent de l’astrologie contemporaien, ce sont les étoiles fixes. Cela doit faire plaisir aux astronomes qui n’ont cessé d’interpeller les astrologues sur ces astres n’appartenant pas à notre systéme solaire et de fait un Barbault ne s’y référe jamais en Astrologie Mondiale.
Pour notre part, 4 de ces étoiles, dites « royales » jouent un rôle déterminanat en astrologie et cela échappe totalement au débat sur le Zodiaque. Ce sont des points et non des secteurs et l’on peut donc parler -du moins sur un plan visuel- d’une conjonction entre une planété et une étoile alors que l’entrée d’une planéte dans un signe ou dans une constelation est une pure fiction.
L’important en effet et c’est ce qui distingue l’astrologie de l’astronomie, ce n’est pas la réalité astronomique brute mais les agencements que les sociétés humaines ont jugé bon de privilégier et le seul critère qui compte teint à ce que les configurations concernées soient visibles à l’oeil nu et l’aient toujours été depuis des millénaires. La connaissance des étoiles fixes royales remonterait à 5000 ans environ.






Nous pensons que eette mise au point, que l’on pourra traiter de repli stratégique, et qui prône l’abandon définitif aux astronomes de toute la symbolique zodiacal et de la question des planétes invisibles à l’oeil nu devrait assainir les relations entre astronomes et astrologues.








JHB
26 02. 16
Enregistrer un commentaire

Grande Conjonction & AsterCenter

Si teleprovidence.com est le guide de ceux qui cherchent à s'orienter dans le monde des astrologues, grande-conjonction.org avec ses 26 numéros en ligne, à ce jour, est le guide des astrologues à la recherche d'un nouveau visage et d'un nouvel usage de l'astrologie. sous l'égide du Conseil Supérieur de l'Astrologie francophone.(CSAF)
Vous trouverez également sur "AsterCenter"
(site italien animé par Fernanda Nosenzodes) dans la rubrique "articoli internazionali" des textes et réfléxions qui commentent régulièrement les films diffusés sur TeleProvidence et TeleProvidenceHebdo.

Prévisions boursières pour l'année 2010 par Vincent Godbout.

Commentaires généraux et explications en français :
http://hirsig.ca/extra/ExplicF_Godbout.pdf

General comments and explanations in English :
http://hirsig.ca/extra/ExplanE_Godbout.pdf

Les valeurs prédites et les valeurs observées du SP500 de janvier à juin 2010.
The model with forecasts compared to actual SP500 scores from January to June 2010:
http://hirsig.ca/extra/Model2010A_Godbout.pdf

Les valeurs prédites du SP500 de juillet à décembre 2010.
The model with forecasts only from July to December 2010:
http://hirsig.ca/extra/Model2010B_Godbout.pdf

All rights reserved - Tous droits réservés © Ed. La Grande Conjonction, Paris 2008.
Contact: Jacques Halbronn, 8 rue de la Providence, 75013 Paris, France

JACQUES HALBRONN : APPRENDRE A PENSER “SOLEIL – LUNE

Les hommes viennent de la lune et les femmes du soleil……..

Jacques Halbronn nous invite à repenser notre représentation du soleil et de la lune à commencer par le réseau des correspondances associées à cette double matrice. ...
Lire l'article en ligne sur EDITIONS ERIC LE NOUVEL
Commentaires sur le livre : ICI

L'ouvrage majeur sur l'histoire des Centuries de Nostradamus
A télécharger:
Jacques Halbronn. Le dominicain Giffré de Rechac ( 1604-1660) et la naissance de la critique nostradamique au XVIIe siècle
LIEN pour télécharger le livre >>> www.propheties.it

Traitement des coordonnées personnelles:

Notre politique de fichiers par rapport à la CNIL : nous ne fournissons les coordonnées que des personnes ayant fait l’objet d’une vidéo réalisée par nos soins, lors d’un entretien, d’une table ronde, d’un colloque. Le fait d’accepter d’être filmé par notre équipe, soit individuellement, soit collectivement, constitue un accord pour la mise en ligne sur nos supports. Il convient de distinguer les personnes filmées qui sont présentes en tant que professionnelles sur Internet en dehors de nos chaînes et qui attendent de nos services un apport à leur communication et celles qui assistent à nos activités à titre privé et qui peuvent vouloir garder l’anonymat. Cela dit, toute personne souhaitant que certaines informations la concernant ne figurent plus ou soient modifiées ou complétées peut nous en faire la demande à teleprovidence@yahoo.fr. Les personnes souhaitant que des informations les concernant paraissent doivent obligatoirement participer, ne serait-ce que ponctuellement, à nos activités qui s'étendent, sans aucune exclusive, à tout le monde francophone. Nos enregistrements publics sont régulièrement annoncés dans l'Agenda de la Vie Astrologique..

LE Nouvel Ordre Astrologique (NOA) par Jacques HalBronn

Le NOA met en place une certaine hiérarchie, une stratification, une série de phases allant du un au multiple, de l'essentiel au contingent, du permanent au passager... LIRE LA SUITE

Les textes de Jacques Halbronn

Pour découvrir les textes de Jacques Halbronn sur divers supports Internet, aller sur: http://demos.labs.exalead.com/constellations/

Communiqué:


Désormais, Teleprovidence s'ouvre à des contributions vidéo extérieures; nous sommes disposés à mettre en ligne et monter des cassettes mini DV que nous n'aurons pas réalisées. Par conséquent, quand des manifestations astrologiques sont organisées, il est conseillé de les filmer et de nous faire parvenir le travail effectué. Il en est de même pour d'anciennes archives filmées sur divers supports.

Communiqué


Le fait de passer sur notre chaine dans le cadre d'"un enregistrement n'est fonction du versement d'aucune adhésion ni d'aucune participation aux frais. Mais vous pouvez bien entendu nous faire des dons à l'ordre de La Vie Astrologique, 8, rue de la Providence; 75013 Paris. France. Pour convenir d'un rendez-vous sur Paris ou en province, tel 06 60 75 52 48 ou par mail teleprovidence@yahoo.fr


Nous espérons que vous aurez du plaisir à venir et revenir sur ce site. Pour toute information ou commentaire ayez la bonté de nous contacter directement (par email). Et vous pouvez aussi nous envoyer vos propres vidéos ou documents (contactez le webmaster)...