Teleprovidence, la vitrine de l'astrologie francophone. Rejoignez -nous en envoyant vos vidéos à teleprovidence@yahoo.fr
"Désormais, vous pouvez profiter de nos vidéos sur you tube en demandant simplement "teleprovidence"ou "Halbronn". Si certaines vidéos en venaient à manquer sur notre site, elles seront sur You Tube" TELEPROVIDENCE LE MEILLEUR GUIDE ASTROLOGIQUE

mardi 10 juillet 2012

Le sablier astrologique. Séminaire du 15 juillet

Les quatre typologies du Sablier Astrologique
Par Jacques Halbronn

La principale difficulté dans l’usage du Sablier Astrologique tient au fait que l’on part du vivant et non d’un schéma comme le thème natal. Le schéma, lui, arrive dans un deuxième temps. Mais l’élève en astrologie « sabastienne » ne peut faire l’économie d’une observation clinique comme préalable à son travail de modélisation. Il doit diagnostiquer avant de pronostiquer comme un médecin qui pour prescrire un traitement doit commencer par identifier le problème de santé qui se pose.
Nous proposons aux étudiants une formulation des plus simples, directement en prise sur la réalité astronomique, sans passer par un quelconque symbolisme mythologique.
Nous renonçons à une terminologie mythologique qui prête, on a pu le constater, à confusion et à des dérives chez les astrologues car cela les renvoie irrésistiblement, dans leur esprit, au référentiel astronomique ; nous interdisant de recourir à une telle terminologie en dehors de ce cadre.
Le sablier étant articulé sur les aspects formés entre une planète Saturne et une série d’étoiles, dites « royales », formant quadrilatère et donc découpant de facto tout cycle en 4, nous dirons qu’il y a des gens de type planétaire (P) et d’autres de type stellaire (S) tout comme il y a des phases conjonctionnelles (C) et des phases disjonctionnelles (D)
Nous éviterons tout rapprochement, parfois tentant, avec tel type planétaire ou tel type zodiacal ne serait-ce que parce que ces types sont souvent des accumulations de traits, assez hétéroclites.
Il faut absolument apprendre à faire la différence entre un type « planétaire » et un type« stellaire ». On sait qu’une planète tourne autour d’une étoile, c’est déjà très significatif. La phase conjonctionnelle relie les deux types et la phase disjonctionnelle les sépare avec dans les deux cas les effets qui en découlent.
Le type stellaire est à l’origine d’un processus qui se développe autour de lui, il ouvre quelque par vers l’inconnu et fixe ses propres déterminations. Par exemple, quelqu’un crée une nouvelle société, un nouveau parti, une nouvelle discipline. Le type stellaire est plébiscité par l’impact qu’il a autour de lui. A l’opposé, le type planétaire est le résultat d’un système qui lui préexiste. C’est parce qu’il est désigné qu’il exerce un pouvoir à ce titre. On a là deux légitimités différentes qui sont vouées à alterner. Les hommes correspondent plus au premier type et les femmes au second, et bien entendu il y a des exceptions. Dans les faits, nombre d’hommes prennent la place de femmes comme c’est le cas actuellement avec la nouvelle équipe au pouvoir. D’où les échecs électoraux personnels regrettables d’une Ségolène Royal et d’une Marine Le Pen face à des hommes, d’où la mise en réserve d’une Martine Aubry voire d’une Rachida Dati. Une telle situation génère des frustrations qui gêneront ensuite le bon déroulement de la prochaine phase conjonctionnelle qui devra être fortement masculine. On a parfois besoin d’un plus petit que soi, plus limité dans son envergure.
Le leader planétaire a ses limites et il a besoin de repéres, voire de directives, ce qui convient aux phases »rouges » (2) comme celle que nous traversons en ce moment. Il y a des chiffres à respecter, devant lesquels il faut se plier. Un leader stellaire serait très à l’étroit dans un tel contexte. Or, on doit se défier de ces hommes qui se comportent comme des femmes car cela contribue à brouiller la dialectique. On ne peut pas être au four et au moulin.
Comment donc déterminer si un client, par exemple, est de type planétaire ou stellaire, en laissant de côté la méthode consistant à étudier les phases de sa vie, ce qui reléve déjà du stade 2 de la formation et de la consultation ?
Nous dirons que le type stellaire a une culture plus vaste que celle du type planétaire, sans être pour autant un nouveau Pic de la Mirandole capable de traiter en profondeur les sujets les plus divers. Plutôt qu’un généraliste, nous dirons que le type stellaireest un multi-spécialiste, qu’il ne s’enferme pas dans une seule discipline tout en accédant à un haut niveau de compétence, d’expertise. A l’opposé, le type planétaire sera plus limité quant à ses compétences les plus pointues et il ne sera reconnu que sur un segment assez cloisonné et tout ce qu’il dira découlera d’une telle spécialisation. On pourrait dire que le type stellaire est un « visuel » qui embrasse un large horizon, qui fait preuve d’un ample champ de conscience, d’où un penchant pour le transdisciplinaire, l’interdisciplinaire, le global. Il sait mieux se situer et situer les choses dans l’espace-temps. Il n’a pas peur des courants d’air car il ne ferme pas ses fenêtres et ne met pas d’œillères. Il ne replie pas dans un ghetto culturel et professionnel.
Le type planétaire a, quant à lui, besoin de règles qu’il respecte et il entend être jugé selon sa conformité aux dites règles. Par exemple un pianiste de type planétaire mettra un point d’honneur à suivre scrupuleusement la partition qu’il joue. Un astrologue de type planétaire suivra le mode d’emploi institué et se considéra dès lors « en règle » avec la demande et l’attente de son client. Le type planétaire, quand il parle de lui, apprécie de pouvoir se référer, par exemple, à ce document en quelque sorte officiel qu’est le thème astral. Le type planétaire suit un « programme » et il s’y tient. Comprendre le type planétaire est actuellement aisé puisque c’est le profil dominant en ce moment en ce qui concerne les dirigeants européens et l’on stigmatise ceux qui ne respectent pas les règles. On distribue des bons et des mauvais points à des gestionnaires. Mais est-ce ainsi que l’on fera de la croissance, simplement en (ré)instituant une discipline budgétaire, fiscale ?
On en a presque du mal à penser une situation de type conjonctionnel, tant elle semble dépassée alors même que d’ici deux-trois ans, on sera en train de sortir de la phase disjonctionnelle. Les gens ont la mémoire courte.
Comment donc reconnait-on un type stellaire ? on peut dire qu’il se sent à l’étroit dans tout « cercle » voire que tôt ou tard, il va dénoncer, rompre, sinon trahir certaines allégeances qui le brident car il voit plus loin et plus large et a le goût des passerelles et des synthèses.
.Que l’on ne vienne surtout pas nous dire que si l’on a telle planète ou tel signe dans son thème, on sera plutôt type stellaire ou type planétaire ! Nous n’accordons guère crédit à de telles références mais évidemment ce sont des demandes de type planétaire marquées par une certaine peur du vide et de la liberté. Au fond, le type planétaire n’a pas un culte de la liberté, qu’il cantonne dans les marges : liberté d’un interprète à traduire un texte à rendre une sonate des siècles passés, à jouer un rôle qui lui est imparti.C’est ainsi que beaucoup de ministres jouent le rôle qui leur aura été dévolu comme dans un orchestre ou dans une pièce de théatre.
Si le type planétaire a besoin d’un cadre assez strict, normé, normatif, à respecter et qui lui permettra de se juger et d’être jugé, tel n’est pas vraiment le cas du type stellaire qui tend à échapper à toute directive posée par avance.
Le type stellaire tend à s’émanciper des règles, des codes en vigueur. Il prend des chemins qui n’avaient pas été prévus et trouve des solutions nouvelles, quitte à ne pas respecter la façon « normale » de faire les choses. Il se situe en quelque sorte « hors la loi » ou dans une sorte de vide juridique non encore balisé. Cela peut passer par un coup d’Etat sous une forme ou sous une autre qui vient bouleverser et contourner les données existantes.
Un trait caractéristique du type stellaire tient au fait que son rayonnement est à éclipse, passe par des phases. Sa cote monte et descend, selon les périodes. Ce qu’on accepte à certains moments n’est plus admis à d’autres.
La conjonction tous les 7 ans environ de Saturne avec l’une des quatre étoiles fixes royales est l’occasion pour le type 1 d’exercer une certaine domination qui n’est pas le fait d’un système mais d’une supériorité naturelle et ressentie comme telle par ceux qui s’y soumettent et non parce que cela a été décidé en haut lieu, serait-ce même du fait d’élections

En phase disjonctionnelle, les gens ne (se) font plus confiance, ils demandent toutes sortes de garanties qui sont autant de freins.
Nous dirons même qu’il y a un fort besoin de chaînes. On bascule dans une Humanité qui sait que le crédit est mort, qu’il n’y a plus de confiance et que le seule gage de sérieux, c’est de faire ce que l’on a dit, de façon à ce qu’il n’y ait pas/plus de surprise avec ce mot peut impliquer d’imprévu, de changement de plan, d’initiative de dernière minute. En fait, tout se passe comme si un tel verrouillage, un tel cadenassement visait à protéger la société contre tout débordement. Un tel climat favorise ceux qui, de toute façon, ont besoin de suivre une ligne directrice et qui ne se sentent à l’aise que dans la finition, dans la « dernière main » à apporter, quand l’essentiel est déjà posé et imposé. C’est la « divine surprise » que de voir ainsi s’instaurer un tel ordre des choses qui donne une prime à tous ceux qui ont besoin de s’accrocher à quelque chose, de suivre un schéma préétabli lesquels prennent leur revanche sur ceux qui créent les choses de toutes pièces. En phase disjonctionnelle, il faut impérativement un chef d’orchestre qui, lui-même, s’en tient à la partition, tous les membres de l’orchestre ayant reçu le détail de leurs prestations. Sans cela, c’est le désordre car rien de bon, nous dit-on, ne peut découler d’initiatives individuelles non programmées. Pas de fausses notes !
On nous annonce, doctement que ce « régime », qui reléve d’une sorte d’auto flagellation –on a péché, il faut expier, on est en liberté surveillée- va durer tant d’années mais c’est faire abstraction de la dualité du sablier lequel nous informe que dans deux-trois ans, se produira un nouveau basculement qui changera singulièrement la donne.
En effet, avec le nouveau passage de Saturne sur une étoile fixe royale, en l’occurrence Antarès (début Sagittaire), de nouvelles énergies vont se manifester. Qu’est-ce à dire ? Comme son nom l’indique, la phase conjonctionnelle est marquée par les retrouvailles entre la planète et l’étoile, la planète venant se joindre à l’étoile (et non l’inverse puisque l’étoile est « fixe »). Tout se passe comme si la phase de disjonction, en quelque sorte de divorce entre les deux types, le stellaire et le planétaire – et l’on voit à quel point il aura été désastreux, c’est le cas de le dire, pour l’astrologie moderne de ne pas respecter cette dualité (encore très marquée dans l’œuvre de Morin de Villefranche)- avait dispersé les énergies. Le type « planétaire » peut certes essayer de se passer, quelque temps, du type « stellaire » mais il est inéluctablement, à terme, condamné à revenir vers le type stellaire, à faire appel à lui, ce qui implique qu’instinctivement il sache l’identifier.
Autrement dit, actuellement, en cet Eté 2012, les deux types sont à couteaux tirés, ils ne sont pas disposés au compromis et le type stellaire n’est pas d’humeur à abonder dans le sens d’une phase disjonctionnelle, d’où une politique de repli, il attend son heure et il contemple l’échafaudage mis en place par le type planétaire pour le remplacer. Mais le compte à rebours est à l’œuvre. Il est vrai que ce n’est pas drôle pour le type planétaire de venir à Canossa, faire allégeance au type stellaire mais cela correspond à un très ancien ordre des choses qu’il faut rétablir de toute façon à l’approche d’une phase conjonctionnelle, c'est-à-dire tous les sept ans.
Notre Sablier Astrologique s’apparente au genre des Prophéties Perpétuelles telles qu’on les pratiquait au XVIe siècle, du temps de Nostradamus, sous le titre de Prédictions ou de Présages. Le système consistait à faire alterner des périodes de sept ans, correspondant aux sept planétes associées aux jours de la semaine. (Soleil, Lune, Mars, Mercure, Jupiter, Vénus, Saturne et ainsi de suite), sur la base d’un jour pour un an. Dans une précédente étude, nous avions montré que ces 7 jours se divisaient en deux phases, de la Lune à Mercure et de Jupiter à Saturne. On note que les « bonnes « planétes sont dans la seconde partie (Vénus et Jupiter) et les « mauvaises dans la première partie (Mars mais aussi dans certaines traditions que l’on retrouve dans les ouvrages associés au nom d’Albert le Grand (Grand et Petit Albert) Mercure, alors que Saturne y est présenté comme « bénéfique ». Si l’on admet que nous avons des « semaines » de sept ans qui comportent deux phases, nous pouvons établir une filiation, si ce n’est que le système décrit n’est plus articulé sur une quelconque réalité planétaire, ce que nous avons restitué par notre analyse du cycle stellaire de Saturne.

JHB
08. 07. 12

Enregistrer un commentaire

Grande Conjonction & AsterCenter

Si teleprovidence.com est le guide de ceux qui cherchent à s'orienter dans le monde des astrologues, grande-conjonction.org avec ses 26 numéros en ligne, à ce jour, est le guide des astrologues à la recherche d'un nouveau visage et d'un nouvel usage de l'astrologie. sous l'égide du Conseil Supérieur de l'Astrologie francophone.(CSAF)
Vous trouverez également sur "AsterCenter"
(site italien animé par Fernanda Nosenzodes) dans la rubrique "articoli internazionali" des textes et réfléxions qui commentent régulièrement les films diffusés sur TeleProvidence et TeleProvidenceHebdo.

Prévisions boursières pour l'année 2010 par Vincent Godbout.

Commentaires généraux et explications en français :
http://hirsig.ca/extra/ExplicF_Godbout.pdf

General comments and explanations in English :
http://hirsig.ca/extra/ExplanE_Godbout.pdf

Les valeurs prédites et les valeurs observées du SP500 de janvier à juin 2010.
The model with forecasts compared to actual SP500 scores from January to June 2010:
http://hirsig.ca/extra/Model2010A_Godbout.pdf

Les valeurs prédites du SP500 de juillet à décembre 2010.
The model with forecasts only from July to December 2010:
http://hirsig.ca/extra/Model2010B_Godbout.pdf

All rights reserved - Tous droits réservés © Ed. La Grande Conjonction, Paris 2008.
Contact: Jacques Halbronn, 8 rue de la Providence, 75013 Paris, France

JACQUES HALBRONN : APPRENDRE A PENSER “SOLEIL – LUNE

Les hommes viennent de la lune et les femmes du soleil……..

Jacques Halbronn nous invite à repenser notre représentation du soleil et de la lune à commencer par le réseau des correspondances associées à cette double matrice. ...
Lire l'article en ligne sur EDITIONS ERIC LE NOUVEL
Commentaires sur le livre : ICI

L'ouvrage majeur sur l'histoire des Centuries de Nostradamus
A télécharger:
Jacques Halbronn. Le dominicain Giffré de Rechac ( 1604-1660) et la naissance de la critique nostradamique au XVIIe siècle
LIEN pour télécharger le livre >>> www.propheties.it

Traitement des coordonnées personnelles:

Notre politique de fichiers par rapport à la CNIL : nous ne fournissons les coordonnées que des personnes ayant fait l’objet d’une vidéo réalisée par nos soins, lors d’un entretien, d’une table ronde, d’un colloque. Le fait d’accepter d’être filmé par notre équipe, soit individuellement, soit collectivement, constitue un accord pour la mise en ligne sur nos supports. Il convient de distinguer les personnes filmées qui sont présentes en tant que professionnelles sur Internet en dehors de nos chaînes et qui attendent de nos services un apport à leur communication et celles qui assistent à nos activités à titre privé et qui peuvent vouloir garder l’anonymat. Cela dit, toute personne souhaitant que certaines informations la concernant ne figurent plus ou soient modifiées ou complétées peut nous en faire la demande à teleprovidence@yahoo.fr. Les personnes souhaitant que des informations les concernant paraissent doivent obligatoirement participer, ne serait-ce que ponctuellement, à nos activités qui s'étendent, sans aucune exclusive, à tout le monde francophone. Nos enregistrements publics sont régulièrement annoncés dans l'Agenda de la Vie Astrologique..

LE Nouvel Ordre Astrologique (NOA) par Jacques HalBronn

Le NOA met en place une certaine hiérarchie, une stratification, une série de phases allant du un au multiple, de l'essentiel au contingent, du permanent au passager... LIRE LA SUITE

Les textes de Jacques Halbronn

Pour découvrir les textes de Jacques Halbronn sur divers supports Internet, aller sur: http://demos.labs.exalead.com/constellations/

Communiqué:


Désormais, Teleprovidence s'ouvre à des contributions vidéo extérieures; nous sommes disposés à mettre en ligne et monter des cassettes mini DV que nous n'aurons pas réalisées. Par conséquent, quand des manifestations astrologiques sont organisées, il est conseillé de les filmer et de nous faire parvenir le travail effectué. Il en est de même pour d'anciennes archives filmées sur divers supports.

Communiqué


Le fait de passer sur notre chaine dans le cadre d'"un enregistrement n'est fonction du versement d'aucune adhésion ni d'aucune participation aux frais. Mais vous pouvez bien entendu nous faire des dons à l'ordre de La Vie Astrologique, 8, rue de la Providence; 75013 Paris. France. Pour convenir d'un rendez-vous sur Paris ou en province, tel 06 60 75 52 48 ou par mail teleprovidence@yahoo.fr


Nous espérons que vous aurez du plaisir à venir et revenir sur ce site. Pour toute information ou commentaire ayez la bonté de nous contacter directement (par email). Et vous pouvez aussi nous envoyer vos propres vidéos ou documents (contactez le webmaster)...