Teleprovidence, la vitrine de l'astrologie francophone. Rejoignez -nous en envoyant vos vidéos à teleprovidence@yahoo.fr
"Désormais, vous pouvez profiter de nos vidéos sur you tube en demandant simplement "teleprovidence"ou "Halbronn". Si certaines vidéos en venaient à manquer sur notre site, elles seront sur You Tube" TELEPROVIDENCE LE MEILLEUR GUIDE ASTROLOGIQUE

dimanche 20 novembre 2011

Les jeux de Synchronie

Par Jacques Halbronn
On a souvent butté sur le terme qui pourrait désigner et englober des savoirs aussi différents, du moins d’un certain point de vue, que l’astrologie, la tarologie, la voyance etc. Les astrologues, en tout état de cause, n’apprécient guère que l’on aille chercher dans ce sens. Il est vrai qu’ils ont bien du mal à définir leur activité par delà sa spécificité. Or, épistémologiquement, il n’est pas sain qu’un domaine se cloisonne ainsi en se voulant incomparable, sans pareil. Mais d’ailleurs, l’astrologie est-elle une ?
Le danger, en effet, d’établir de telles connexions entre tel ou tel secteur de l’astrologie et tel autre qui lui est extérieur, ne serait- ce pas un certain risque d’éclatement ? Et pourquoi pas ? Il est peut être préférable que chaque secteur de l’astrologie joue les cartes qui sont les siennes. On assisterait alors à un « partage » de l’Astrologie qui ne ferait d’ailleurs que révéler d’anciennes déviances cachées derrière une façade unitaire.
Nous proposerons donc d’inscrire certaines formes d’astrologie sous la rubrique « jeux de synchronie ». Sous ce nouveau label, nous inclurons bien entendu d’autres savoirs souvent qualifiés de divinatoires mais aussi des jeux de cartes «associatifs » qui ne se présentent pas comme tels.(cf nos interviews de Corinne Lopez et de Marc Kucharz) mais qui n’en reposent pas moins sur une forme de synchronicité.
Nous entendrons ici par pratique synchronique, tout procédé visant à décrire un état en se référant à un autre état. Il y a là comme un détour. On pense à un aveugle qui ne se connaitrait que par ce qu’on dit de lui et non en se regardant dans un miroir. C’est l’autre qui est son miroir. Faut-il y voir une maladie, une carence cognitive ? « Dis-moi qui je suis ! », ce qui suppose que je l’ignore ou que j’hésite à me définir et que je préfère qu’une main innocente le fasse à ma place, pour moi ou encore je songe à ma propre main tirant une carte, mue par quelque subconscient...
Ces jeux de Synchronie se situent dans une forme d’instantanéité. On lance des dés. Et tout se joue en quelques secondes, de quelques millimètres un peu plus à gauche ou à droite. En cela, force est de reconnaitre que l’astrologie n’a pas su se démarquer de la « voyance » : la consultation astrologique est le plus souvent, encore de nos jours, un temps où le client s’expose à des influences susceptibles de modifier son rapport au monde. Il est probablement en demande, voire en manque d’un regard porté sur lui-même, en supposant que le propos de l’astrologue ne « passe « pas., il aura en tout cas au moins le mérite d’exister..
A partir du moment où l’on accorde un certain poids à un moment infime, qui est celui du choix d’une carte, celui d’une consultation, celui d’un praticien quand on décide d’aller voir celui-ci plutôt que celui là, à partir d’un guide de professionnels, on bascule dans le royaume de Synchronie, que nous pourrions représenter comme une tentatrice, une sirène. L’idée synchronique implique que tout ce qui se passe dans le même instant est en interaction : le geste du client, la carte qui sort, la parole du voyant lequel emploiera, on ne sait trop pourquoi, tel mot plutôt qu’un autre. En ce sens une astrologie aussi obnubilée par la précision de la date de naissance nous apparait comme relevant du petit monde de Synchronie. Le « thème » est par excellence un objet synchronique qui va s’interroger sur tout ce qui se passe dans le ciel à un instant T, comme s’il devait exister un lien entre tous les facteurs ainsi présents au dit instant. La synchronie débouche ainsi sur la synthèse et certains animateurs proposent de croiser plusieurs jeux entre eux. Et quand on demande à ceux qui se veulent aussi éloignés que possible de la divination quelles sont les forces qui conduisent à tel « tirage », ils sont bien obligés de parler de subconscient. Mais que dire de cette religion de l’instant qui, quelque part, prend le contrepied d’une véritable cyclicité qui donne du temps au temps et qui ne relève pas du royaume de Synchronie.
Certes, on peut jouer sur les mots et dire que la cyclicité est elle aussi littéralement une synchronie. Certes, une journée est l’addition de chaque seconde mais une chose est de considérer une journée, une autre de se polariser sur un bref instant de la dite journée. Cet instant est celui très fugitif où nous croisons notre regard dans une glace et ce que cela nous renvoie alors : on ne va pas se contempler pendant des heures. A Synchronie s’oppose Diachronie et l’Astrologie est partagée entre ces deux puissances. Il est plus facile pour beaucoup d’entre nous de maitriser ce qui se passe dans l’instant – il faut ouvrir l’œil- que de connaitre le cours des choses, sur une longue durée, ce qui exige une méthodologie autrement plus élitique. En ce sens, l’approche synchronique nous apparait comme contre-culture, comme une alternative. On l’associe volontiers à l’irrationnel, en ce sens qu’elle remplace les causes qui se succèdent par des causes interactives au sein d’un espace circonscrit par l’instant, en une sorte d’arrêt sur image, comme si l’on prenait en photo un lieu et que l’on commençait à .examiner celle-ci en ses moindres détails. .
On aura donc compris que l’on peut fort bien abandonner le mot divinatoire pour celui de synchronique à condition, comme il se doit pour tout concept, de l’opposer à diachronique. D’ailleurs, pour la personne marquée par le synchronisme, la prétention à explorer et à déterminer le passé est utopique, elle ne s’y risque pas, ne voulant pas lâcher la proie de l’instant pour l’ombre d’un processus dont on cherche à combiner les traces pour en saisir le cours, la genèse. Tout se passe comme si la Diachronie était réservée à une élite qui en détenait les clefs et que les exclus de ce cénacle se réfugiaient dans le monde mystérieux de l’instant, ce qui correspond d’ailleurs, socialement, à une certaine conscience de la précarité des choses chez ceux qui ne sont pas favorisés par la Fortune, les «petites gens ». Ce monde du « micro » s’ »oppose au monde du macro. Instinctivement, tout se passe comme si certains fuyaient toute tentative de placer les enjeux et les jeux dans l’instant, qui ne veulent pas jouer leur vie sur un coup de dé. Car c’est aussi un peu de cela qu’il s’agit : en jouant à l’un ou l’autre de ces jeux synchroniques, aussi innocents se voudraient-ils- de l’astrologie au tarot en passant par la radiesthésie et le Jeu de l’Enfant Intérieur, l’on va interroger le dieu de l’instant et se placer sous sa protection en sollicitant ses oracles. Quitte à jouer avec le feu. L’astropsychologie n’échappe pas à une telle problématique, car elle découle bel et bien d’un instant fatal d’une extrême précision dont toute la vie découlera peu ou prou, qui est celui qui sera choisi par le né ou pour le né pour naitre. A contrario, pour notre part, nous opposerons le cycle au thème en niant toute importance à ce dernier. Pour nous la synchronie qui nous intéresse est cette conscience que nous évoluons tous en même temps et que ce qui arrive à l’autre doit nous interpeller et nous enseigner. C’est aussi un trait remarquable de cette synchronie de l’instant d’être marquée par la spécificité de chaque personne en particulier. Morcellement du temps mais aussi de l’espace en une infinité de monades. Car le temps de Dame Synchronie est un temps qui est constitué d’un nombre infini d’instants qui correspondent à un nombre infini de personnes comme si nous ne pouvions ou ne voulions partager un espace temps avec autrui, préférant nous replier sur l’instant et sur ce que notre petite personne peut avoir d’unique et d’irréductible à l’autre, en une sorte de trou de souris qui ne serait qu’à nous, ce qui est particulièrement vrai pour celui qui est atteint d’une maladie en un point de son corps ou de façon encore plus saisissante pour celui qui a été blessé, en un instant, où tout bascule de façon irréparable, au combat en tel organe. L’astrologie individuelle est inévitablement une astropathologie. Qui ne reconnaitrait dans un tel fantasme la croyance qui sous-tend une certaine idée et pratique de l’astrologie aux antipodes d’une astrologie du collectif, de la période ? . Le mal ( en tant que préfixe (synonyme de disy-) maldonne, malheur, malentendu, malversation, malédiction etc) est nous semble-t-il, plus lié à Synchronie – comme une épée de Damoclès, comme la mort qui peut survenir à tout moment, - et le bien à Diachronie, qui parlera d’incidents de parcours à minimiser voire à mépriser , de nécessaire retour à la norme, à la normale, ce qui peut prendre un certain temps.. Deux fées, une bonne et une mauvaise (fortune), autour de notre berceau.
Appréhender le monde de Synchronie, au moyen de toute une panoplie de jeux – et il s’en invente tous les jours - n’est ce pas aussi essayer d’en percer les mystères, les surprises, pas forcément heureuses, les incertitudes ? Synchronie nous fait entrer dans le monde de l’imprévu. Mais est-ce que les gens ne sont pas producteurs d’imprévu, de par leur fantaisie déconcertante, de par leurs particularités étonnantes, prenant un malin plaisir à compliquer ce qui est simple, à diversifier ce qui est censé être uniforme, ce qui est évidemment cause d’une grande perte de temps ? Le monde de Diachronie s’enchante au contact de Synchronie mais il y a un seuil au-delà duquel il faut remettre de l’ordre à grande échelle et ne pas se contenter d’un simple effet de mode qui donne le change.. En fait, Synchronie préfére créer du neuf, bâtir en surface, plutôt que découvrir, que de creuser comme lorsque l’on cherche de l’or ou du pétrole. On dit souvent que l’Art reléve de la création. Nous ne le pensons pas : le véritable artiste est celui qui trouve, qui repére une mine d’or, un filon, qu’il soit musicien ou plasticien. L’interprète se contente de broder sur son travail, par son interprétation, par des variations qui viennent s’y superposer et c’est en cela qu’il crée en réaménageant, en raffinant, ce qui a déjà été dévoilé, ce qui donne une œuvre éphémére, sans véritable ancrage dans les profondeurs...Il n’a pas d’emprise sur le signifiant, seulement sur le signifié qui en est le commentaire.



JHB
16.11.11
Enregistrer un commentaire

Grande Conjonction & AsterCenter

Si teleprovidence.com est le guide de ceux qui cherchent à s'orienter dans le monde des astrologues, grande-conjonction.org avec ses 26 numéros en ligne, à ce jour, est le guide des astrologues à la recherche d'un nouveau visage et d'un nouvel usage de l'astrologie. sous l'égide du Conseil Supérieur de l'Astrologie francophone.(CSAF)
Vous trouverez également sur "AsterCenter"
(site italien animé par Fernanda Nosenzodes) dans la rubrique "articoli internazionali" des textes et réfléxions qui commentent régulièrement les films diffusés sur TeleProvidence et TeleProvidenceHebdo.

Prévisions boursières pour l'année 2010 par Vincent Godbout.

Commentaires généraux et explications en français :
http://hirsig.ca/extra/ExplicF_Godbout.pdf

General comments and explanations in English :
http://hirsig.ca/extra/ExplanE_Godbout.pdf

Les valeurs prédites et les valeurs observées du SP500 de janvier à juin 2010.
The model with forecasts compared to actual SP500 scores from January to June 2010:
http://hirsig.ca/extra/Model2010A_Godbout.pdf

Les valeurs prédites du SP500 de juillet à décembre 2010.
The model with forecasts only from July to December 2010:
http://hirsig.ca/extra/Model2010B_Godbout.pdf

All rights reserved - Tous droits réservés © Ed. La Grande Conjonction, Paris 2008.
Contact: Jacques Halbronn, 8 rue de la Providence, 75013 Paris, France

JACQUES HALBRONN : APPRENDRE A PENSER “SOLEIL – LUNE

Les hommes viennent de la lune et les femmes du soleil……..

Jacques Halbronn nous invite à repenser notre représentation du soleil et de la lune à commencer par le réseau des correspondances associées à cette double matrice. ...
Lire l'article en ligne sur EDITIONS ERIC LE NOUVEL
Commentaires sur le livre : ICI

L'ouvrage majeur sur l'histoire des Centuries de Nostradamus
A télécharger:
Jacques Halbronn. Le dominicain Giffré de Rechac ( 1604-1660) et la naissance de la critique nostradamique au XVIIe siècle
LIEN pour télécharger le livre >>> www.propheties.it

Traitement des coordonnées personnelles:

Notre politique de fichiers par rapport à la CNIL : nous ne fournissons les coordonnées que des personnes ayant fait l’objet d’une vidéo réalisée par nos soins, lors d’un entretien, d’une table ronde, d’un colloque. Le fait d’accepter d’être filmé par notre équipe, soit individuellement, soit collectivement, constitue un accord pour la mise en ligne sur nos supports. Il convient de distinguer les personnes filmées qui sont présentes en tant que professionnelles sur Internet en dehors de nos chaînes et qui attendent de nos services un apport à leur communication et celles qui assistent à nos activités à titre privé et qui peuvent vouloir garder l’anonymat. Cela dit, toute personne souhaitant que certaines informations la concernant ne figurent plus ou soient modifiées ou complétées peut nous en faire la demande à teleprovidence@yahoo.fr. Les personnes souhaitant que des informations les concernant paraissent doivent obligatoirement participer, ne serait-ce que ponctuellement, à nos activités qui s'étendent, sans aucune exclusive, à tout le monde francophone. Nos enregistrements publics sont régulièrement annoncés dans l'Agenda de la Vie Astrologique..

LE Nouvel Ordre Astrologique (NOA) par Jacques HalBronn

Le NOA met en place une certaine hiérarchie, une stratification, une série de phases allant du un au multiple, de l'essentiel au contingent, du permanent au passager... LIRE LA SUITE

Les textes de Jacques Halbronn

Pour découvrir les textes de Jacques Halbronn sur divers supports Internet, aller sur: http://demos.labs.exalead.com/constellations/

Communiqué:


Désormais, Teleprovidence s'ouvre à des contributions vidéo extérieures; nous sommes disposés à mettre en ligne et monter des cassettes mini DV que nous n'aurons pas réalisées. Par conséquent, quand des manifestations astrologiques sont organisées, il est conseillé de les filmer et de nous faire parvenir le travail effectué. Il en est de même pour d'anciennes archives filmées sur divers supports.

Communiqué


Le fait de passer sur notre chaine dans le cadre d'"un enregistrement n'est fonction du versement d'aucune adhésion ni d'aucune participation aux frais. Mais vous pouvez bien entendu nous faire des dons à l'ordre de La Vie Astrologique, 8, rue de la Providence; 75013 Paris. France. Pour convenir d'un rendez-vous sur Paris ou en province, tel 06 60 75 52 48 ou par mail teleprovidence@yahoo.fr


Nous espérons que vous aurez du plaisir à venir et revenir sur ce site. Pour toute information ou commentaire ayez la bonté de nous contacter directement (par email). Et vous pouvez aussi nous envoyer vos propres vidéos ou documents (contactez le webmaster)...