Teleprovidence, la vitrine de l'astrologie francophone. Rejoignez -nous en envoyant vos vidéos à teleprovidence@yahoo.fr
"Désormais, vous pouvez profiter de nos vidéos sur you tube en demandant simplement "teleprovidence"ou "Halbronn". Si certaines vidéos en venaient à manquer sur notre site, elles seront sur You Tube" TELEPROVIDENCE LE MEILLEUR GUIDE ASTROLOGIQUE

vendredi 25 mars 2011

L'astrologie enfin décryptée

Par Jacques Halbronn
Il semble bien que l’on ait enfin retrouvé la véritable « clef » de l’astrologie mondiale et , par voie de conséquence, de l’astrologie, tout court. Il devient de plus en plus difficile d’entendre les anciens discours. L’affaire semble désormais entendue si ce n’est ce que certains ne veulent rien entendre.
Le paradigme que nous avons mis en évidence a une formulation simple que le public est en mesure de comprendre et de suivre, même s’il ne connait rien à l’astronomie. Pourquoi ? Parce que l’astronomie dont se sert cette astrologie est au départ une numérologie. Autrement dit, à un certain stade, les hommes ont cherché à fonder une certaine géométrisation de la société humaine sur des configurations astrales. Et non l’inverse. Comme le cosmos se préte à un nombre infini de lectures, il est clair qu’il n’est pas, par lui-même, structurant mais structurable.
Le principe de ce que l’on appellera désormais le « carré JHB », comme il est de coutume de nommer les unités de mesure du nom de leurs « inventeurs »- Uranus fut appelé Herschel, d’où le H de son glyphe- où d’aucuns veulent voir des croissants de lune ! – est le suivant : à partir d’un point de repére, qui peut par exemple être Mai 68, l’on compte de 7 ans en 7 ans et par multiple de 7. Par exemple, 1989 -1968= 21, par exemple 2010-1968 = 42 (soit 6x7). On peut aussi soustraire deux dates, en mettant la plus élevée en haut : 2010-1989 : 21 (3x7). Sur une base aussi simple, on admettra éventuellement une marge d’un an.
A quoi cela correspond-il astronomiquement ? On pourrait répondre : à rien, si l’on recherche l’entrée d’une planéte dans un signe tropique ou un aspect entre deux planétes. Il est vrai que les astrologues ne se cassent pas trop la tête puisqu’il leur suffit de trouver deux planétes en aspect ou une planéte entrant dans un signe pour être contents. Le probléme, c’est que leur « systéme « ne marche qu’après coup et qu’il est finalement imprévisible puisque l’on ne sait jamais ce à quoi l’astrologue fera appel : tantôt ceci tantôt cela. D’ailleurs actuellement, les astrologues ont l’embarras du choix, comme le note Yves Lenoble, tant le ciel est saturé de configurations significatives. Cela en devient génant car on ne sait pas ce qui « joue ». Mais le principe de cette astrologie en train de devenir caduque, c’est qu’il faut trouver quelque chose au niveau astronomique pour que le « contrat » soit rempli. Mais il ne faut pas oublier qu’à chaque fois, cela peut être une autre configuration ! Peu importe, nous rétorquera-t-on, du moment que cela rentre dans le champ des cas de figure – fort nombreux- reconnus.
En tant qu’historien de l’astrologie, nous sommes parvenus à identifier astronomiquement le facteur sidéral qui sert de signal. Il s’agit de Saturne et de son entrée dans une des quatre constellations « cardinales » (bélier, cancer, balance, capricorne), décalées de l’ayanamsa par rapport à la position dans les signes « solaires », « saisonniers », « tropiques », comme on voudra, bref selon les données des éphémérides disponibles..
Il nous importe peu, en l’état actuel des choses, de pouvoir préciser exactement de quelles étoiles il peut s’agir, si tant est que cela fasse sens. Nous pensons plus à un continuum stellaire, puisque le zodiaque et donc la course des planétes est littéralement parsemé d’étoiles, bien plus nombreuses que les planétes – ce qui compte, c’est l’existence de ce « carré JHB », à partir d’une date, que nous fixons, parmi d’autres possibles, à 1968 et à partir de laquelle on peut remonter aussi loin que l’on voudra en arrière, même sur plusieurs siècles ou en avant…
L’obstacle épistémologique, comme dirait Gaston Bachelard, qui aura tant retardé la découverte de ce « carré « , c’est le fait que l’astrologie s’est delestée des étoiles fixes, qu’elle a remplacé le rapport dialectique planéte/étoile par un rapport planéte/planéte, tout en s’intéressant au changement de signe d’une planéte mais selon le découpage tropique, décalé de 25° environ. Et de fait, l’astrologue tend à basculer et à alterner en permanence entre ces deux modéles : celui des aspects planétaires d’une part, celui des changements de signes de l’autre, ce qui est bien le symptôme d’un malaise épistémologique, aggravé par le nombre de planétes et le nombre de signes.
Avec le « carré JHB », l’astrologie trouve enfin, après des millénaires d’errance et d’égarement, son point d’équilibre et dès lors le moment de sa reconnaissance ne saurait plus guère tarder.
Qu'indique le moment où se forme à nouveau ce "carré" par la présence de Saturne sur l'un de ses quatre angles, tous les sept ans? On peut parler d'un nouveau cycle de sept ans, c'est à dire d'un nouveau départ se manifestant par une conscience collective très forte cherchant à balayer ce qui a pu être mis en place pendant ce que l'on peut appeler une période d'hibernation durant laquelle on aura vécu d'expédients et de solutions de remplacement/ C'est un nouveau printemps; un nouveau lever au sortir de la nuit.

JHB
25. 03.11
Enregistrer un commentaire

Grande Conjonction & AsterCenter

Si teleprovidence.com est le guide de ceux qui cherchent à s'orienter dans le monde des astrologues, grande-conjonction.org avec ses 26 numéros en ligne, à ce jour, est le guide des astrologues à la recherche d'un nouveau visage et d'un nouvel usage de l'astrologie. sous l'égide du Conseil Supérieur de l'Astrologie francophone.(CSAF)
Vous trouverez également sur "AsterCenter"
(site italien animé par Fernanda Nosenzodes) dans la rubrique "articoli internazionali" des textes et réfléxions qui commentent régulièrement les films diffusés sur TeleProvidence et TeleProvidenceHebdo.

Prévisions boursières pour l'année 2010 par Vincent Godbout.

Commentaires généraux et explications en français :
http://hirsig.ca/extra/ExplicF_Godbout.pdf

General comments and explanations in English :
http://hirsig.ca/extra/ExplanE_Godbout.pdf

Les valeurs prédites et les valeurs observées du SP500 de janvier à juin 2010.
The model with forecasts compared to actual SP500 scores from January to June 2010:
http://hirsig.ca/extra/Model2010A_Godbout.pdf

Les valeurs prédites du SP500 de juillet à décembre 2010.
The model with forecasts only from July to December 2010:
http://hirsig.ca/extra/Model2010B_Godbout.pdf

All rights reserved - Tous droits réservés © Ed. La Grande Conjonction, Paris 2008.
Contact: Jacques Halbronn, 8 rue de la Providence, 75013 Paris, France

JACQUES HALBRONN : APPRENDRE A PENSER “SOLEIL – LUNE

Les hommes viennent de la lune et les femmes du soleil……..

Jacques Halbronn nous invite à repenser notre représentation du soleil et de la lune à commencer par le réseau des correspondances associées à cette double matrice. ...
Lire l'article en ligne sur EDITIONS ERIC LE NOUVEL
Commentaires sur le livre : ICI

L'ouvrage majeur sur l'histoire des Centuries de Nostradamus
A télécharger:
Jacques Halbronn. Le dominicain Giffré de Rechac ( 1604-1660) et la naissance de la critique nostradamique au XVIIe siècle
LIEN pour télécharger le livre >>> www.propheties.it

Traitement des coordonnées personnelles:

Notre politique de fichiers par rapport à la CNIL : nous ne fournissons les coordonnées que des personnes ayant fait l’objet d’une vidéo réalisée par nos soins, lors d’un entretien, d’une table ronde, d’un colloque. Le fait d’accepter d’être filmé par notre équipe, soit individuellement, soit collectivement, constitue un accord pour la mise en ligne sur nos supports. Il convient de distinguer les personnes filmées qui sont présentes en tant que professionnelles sur Internet en dehors de nos chaînes et qui attendent de nos services un apport à leur communication et celles qui assistent à nos activités à titre privé et qui peuvent vouloir garder l’anonymat. Cela dit, toute personne souhaitant que certaines informations la concernant ne figurent plus ou soient modifiées ou complétées peut nous en faire la demande à teleprovidence@yahoo.fr. Les personnes souhaitant que des informations les concernant paraissent doivent obligatoirement participer, ne serait-ce que ponctuellement, à nos activités qui s'étendent, sans aucune exclusive, à tout le monde francophone. Nos enregistrements publics sont régulièrement annoncés dans l'Agenda de la Vie Astrologique..

LE Nouvel Ordre Astrologique (NOA) par Jacques HalBronn

Le NOA met en place une certaine hiérarchie, une stratification, une série de phases allant du un au multiple, de l'essentiel au contingent, du permanent au passager... LIRE LA SUITE

Les textes de Jacques Halbronn

Pour découvrir les textes de Jacques Halbronn sur divers supports Internet, aller sur: http://demos.labs.exalead.com/constellations/

Communiqué:


Désormais, Teleprovidence s'ouvre à des contributions vidéo extérieures; nous sommes disposés à mettre en ligne et monter des cassettes mini DV que nous n'aurons pas réalisées. Par conséquent, quand des manifestations astrologiques sont organisées, il est conseillé de les filmer et de nous faire parvenir le travail effectué. Il en est de même pour d'anciennes archives filmées sur divers supports.

Communiqué


Le fait de passer sur notre chaine dans le cadre d'"un enregistrement n'est fonction du versement d'aucune adhésion ni d'aucune participation aux frais. Mais vous pouvez bien entendu nous faire des dons à l'ordre de La Vie Astrologique, 8, rue de la Providence; 75013 Paris. France. Pour convenir d'un rendez-vous sur Paris ou en province, tel 06 60 75 52 48 ou par mail teleprovidence@yahoo.fr


Nous espérons que vous aurez du plaisir à venir et revenir sur ce site. Pour toute information ou commentaire ayez la bonté de nous contacter directement (par email). Et vous pouvez aussi nous envoyer vos propres vidéos ou documents (contactez le webmaster)...